Accueil
Émissions
Radio en profondeur
Événements spéciaux
Questions aux artisans
Musiques diffusées
Horaire
Animateurs
Fréquences
Radio à la carte
Cyberlettre
Prix et bourses
Concours

 

Fréquence libre, du lundi au vendredi de 13 h 30 à 15 h [Chanson ]
Le mardi 22 mars 2005
La nouvelle vague

Martin Léon
En direct du Barouf, Monique Giroux accueille des artistes qui se démarquent depuis quelques années. Aujourd’hui, le coanimateur est Pierre Lapointe. 
 
La présentation 
Monique Giroux accueille son coanimateur en lui rappelant une déclaration faite en octobre 2000... Pierre Lapointe reconnaît qu’il se voyait chantant dans les petits cafés plutôt que dans des salles d’importance! Cette popularité inespérée est tangible: presque 50 000 albums ont été vendus. «Cela me permet de faire des projets plus audacieux, comme La forêt des mal-aimés.» 
 
Le disque choisi, à découvrir, selon Pierre Lapointe : Le compte complet de Malajube. «C’est un peu le pendant francophone de la vague anglophone de Montréal.» 
 
Un artiste occupé 
Pierre Lapointe n’a pas vraiment le temps de dormir et il ne s’en plaint pas. Il revient de Paris où il a participé au spectacle Couleurs francophones. Il retournera en France pour participer au Festival de Montauban, grâce au prix Félix-Leclerc qu’il a reçu l’été dernier.  
 
Pierre Lapointe prépare aussi un nouveau spectacle présenté dans le cadre des FrancoFolies de Montréal, Pépiphonique, un clin d’œil à la première chanson qu’il a écrite. «On ne sait pas du tout à quoi cela va ressembler...» Il entrera bientôt en studio pour enregistrer un nouvel album. Sortie prévue au début de 2006. 
 
Pierre Lapointe est porte-parole de la 12e édition de Musiqu'en Nous du 29 juin au 3 juillet prochain. Musiqu’en Nous se déroule à Saint-André-Avellin dans la Petite-Nation en Outaouais. Cet événement a pour but de soutenir la relève et de promouvoir la chanson francophone.  
 
Le «je, me, moi» 
Monique Giroux se trouve en compagnie de Pierre Lapointe, de Dumas et de Martin Léon. Comparé à un groupe comme Loco Locass, la nouvelle vague écrit au «je». Martin Léon estime qu’ils reflètent la société dans laquelle ils vivent: «Ne lui a-t-on pas donné le nom d’Ego.com?» Le paradoxe, c’est qu’ils collaborent beaucoup les uns avec les autres. L’engagement, ils le vivent autrement, comme le dit Pierre Lapointe : «On décide de faire de la musique pour la musique, c’est une forme d’engagement.» Et Dumas d’ajouter : «Le retour au texte, c’est une autre forme d’engagement.» 
 
«Pas de nouvelle vague sans vieille vague» 
Émilie Dubreuil s’est rendue dans une taverne où on ne joue que des vieux succès. Elle n’était pas seule. Elle y a amené des artistes de la relève qui réagissent à cette surabondance de nostalgie : les Abdigradationnistes et Jean-Marc Ravatel, programmateur du Coup de cœur francophone. «La radio commerciale québécoise, qui était audacieuse dans les années 70, est devenue quétaine.»  
 
Quelle place pour les jeunes? 
Les invités de Monique Giroux réagissent aux propos tenus dans le reportage d’Émilie Dubreuil. Le chroniqueur Sylvain Cormier explique que, malheureusement, il y a des artistes qui émergent et d’autres qu’on qualifie de marginaux, qui vont mettre plus de temps à émerger. Le journaliste explique comment la situation a changé. «Dans les années 60, à CJMS, le palmarès comptait autant des chansons de Claude Gauthier que de Pierre Lalonde. On dirait qu’aujourd’hui, c’est plus difficile.»  
 
Martin Léon, même s’il aspire à écrire de bonnes chansons, affirme que le public dominant au Québec est composé de baby-boomers. «C’est à eux qu’il faut plaire.» 
 
Pierre Lapointe nous apprend qu’il fera partie, avec Dumas, Yann Perreau et Ariane Moffat, d’un reportage de Paris-Match sur les jeunes artistes. «Cela fera changement des entrevues sur Garou.» 
 
Le rôle des technologies 
Les artistes peuvent aussi mettre en marché leur chanson sur Internet. Les home studios permettent de créer des sons plus personnels, au gré de leur inspiration. Grâce au courriel, les artistes sont aussi en contact direct avec leur public.

[consultez l'album photos »]



La présentation
[écoutez l'extrait audio »]
Durée : 00:07:38
L'entrevue avec Pierre Lapointe
[écoutez l'extrait audio »]
Durée : 00:05:28
L'entrevue avec Pierre Lapointe, Dumas et Martin Léon
[écoutez l'extrait audio »]
Durée : 00:05:27
La nostalgie, un reportage d'Émilie Dubreuil
[écoutez l'extrait audio »]
Durée : 00:08:51
La table ronde sur la nouvelle vague
[écoutez l'extrait audio »]
Durée : 00:12:69
La conclusion avec Pierre Lapointe, Dumas et Martin Léon
[écoutez l'extrait audio »]
Durée : 00:03:20

[Retour »]