dimanche_magazine@radio-canada.ca

 


Note : Les émissions de Dimanche Magazine sont conservées trois mois pour permettre aux internautes de consulter les émissions les plus récentes, et non pour constituer des archives. Les liens hypermédias (menant vers des sites et, en particulier, vers des extraits audio ou vidéo) ne sont pas mis à jour ni maintenus indéfiniment.
Certains reportages sont conservés plus longtemps et peuvent être consultés dans « Reportages spéciaux ».
Pour toute émission ou reportage antérieur à trois mois, cliquez ici si vous désirez faire une demande de documents audiovisuels.

 

 
Dimanche 2 juin 2002



 

Première heure

SCÈNE POLITIQUE QUÉBÉCOISE :
La vague déferlante de l'ADQ et la déconfiture des Libéraux
Sylvain Desjardins et Denise Faille

C'est le branle-bas au sein des principaux partis politiques québécois ces jours-ci.

La cause de toute cette agitation : les étonnants résultats des derniers sondages sur la popularité des partis.

Ces sondages nous apprennent que l'Action démocratique du Québec - un jeune parti qui compte seulement 2 députés à l'Assemblée nationale - fait une percée fulgurante.

La semaine dernière, un sondage SOM-La Presse-Le Soleil dévoilait que l'ADQ de Mario Dumont arrivait en tête du peloton avec 36 % des intentions de vote. L'ADQ devance ainsi le Parti libéral du Québec (29 %), et le Parti québécois (23 %).

Mario Dumont

Ces résultats confirment ceux d'un sondage antérieur, réalisé au début du mois de mai.

Encore hier, un autre sondage - cette fois une enquête de Léger Marketing-Le Devoir-The Globe and Mail - démontre que plus de la moitié des Québécois - 58 % des répondants francophones- veulent d'un gouvernement adéquiste.

Ce qui ressort de ces sondages : les Québécois ont grand besoin d'un nouveau gouvernement et ils ne croient pas que le Parti libéral incarne le changement.

Les trois partis sont sur le pied de guerre en fin de semaine. Les militants du parti libéral et de l'ADQ discutent de la question en conseil général, tandis que les membres du cabinet Landry se sont réunis d'urgence.

L'étonnante percée de l'ADQ est-elle véritable ou est-ce plutôt une «balloune»?

Les Québécois croient-il vraiment en l'ADQ ou expriment-ils plutôt leur mécontentement envers les 2 partis traditionnels?

Jusqu'à quel point les électeurs connaissent-ils les adéquistes? Quel est le programme politique de ce parti, porté à bout de bras par le jeune Mario Dumont?

Sylvain Desjardins
s'est rendu dans le comté de Berthier, où les électeurs doivent choisir leur député le 17 juin prochain.

Écoute du sujet

Ces derniers sondages démontrent que les prochaines élections seront le théâtre d'une lutte à 3.

Ils confirment aussi que les Libéraux du Québec n'arrivent pas à se rallier la faveur populaire.

Comment expliquer la déconfiture du PLQ?

Pourquoi le chef libéral, Jean Charest, n'arrive-t-il pas à convaincre les Québécois que son parti incarne le changement?

Denise Faille a pris le pouls des électeurs de Sherbrooke, le fief de Jean Charest.

Le reportage

Hyperliens pertinents

Action démocratique du Québec

Parti libéral du Québec

Parti québécois

Qu'est-ce qu'un adéquiste ?
Analyse de Mario Cloutier et hyperliens vers d'autres articles sur le même sujet - Le Devoir

Les sondages libéraux accordent 30 circonscriptions à Dumont
Article de de Denis Lessard et Gilles Toupin dans Cyberpresse

Mario, the «right» man for Quebec ?
Analyse de William Johnson dans le quotidien The Globe and Mail

Les Québécois veulent du changement
La Tribune du Québec


 

LIVRE

Le rêve brisé - Histoire de l'échec du processus de paix au Proche-Orient 1995-2002 ,de Charles Enderlin, Éditions Fayard
Léo Kalinda

Camp David, juillet 2000. La paix semblait si proche. Que s'est-il passé au cours de ces journées tragiques pour que s'effondrent les espoirs?

Charles Enderlin reconstitue heure après heure les négociations entre Israéliens et Palestiniens, réunis à l'iniciative du président des États-Unis, Bill Clinton.

Il nous présente les confidences des principaux négociateurs des 2 camps. L'auteur a suivi de très près ce conflit, depuis l'assassinat de Yitzhak Rabin en 1995 jusqu'aux événements les plus récents.

L'auteur est le correspondant de France 2 à Jérusalem depuis plus de 20 ans. Il a déjà publié en 1998 Paix ou guerres, un ouvrage consacré aux négociations secrètes entre Arabes et Israéliens, de 1917 à 1997.

Léo Kalinda s'est entretenu avec Charles Enderlin.

L'entrevue

 



Deuxième heure

LE GRAND ARGENTIER DU CANADA, PAUL MARTIN, VA-T-IL DÉMISSIONNER?
Ginette Lamarche

Paul Martin

Les rumeurs vont bon train à Ottawa : il semble que le ministre fédéral des Finances, Paul Martin, s'apprêterait à démissionner aujourd'hui même, en début d'après-midi.

Le grand argentier quitterait le conseil des ministres mais conserverait tout de même son siège de député.


Paul Martin est vu comme le prochain successeur de Jean Chrétien.

Il a souligné vendredi dernier qu'il réfléchissait sérieusement à son avenir, à la suite des dernières déclarations du premier ministre.

Jean Chrétien

Jean Chrétien a d'abord annoncé que contrairement à ce qu'il avait déjà dit, il comptait maintenant terminer son troisième mandat.

Il a ensuite ordonné aux ministres de cesser toute campagne pour lui succéder. Il a même menacé de congédier ceux qui s'entêteraient à le faire.

En quittant le cabinet, Paul Martin pourrait chercher activement des appuis auprès des Libéraux dans tout le pays.

Il se préparerait ainsi au congrès de février prochain, au cours duquel les délégués doivent se prononcer sur le leadership de Jean Chrétien.

La démission du ministre Martin aurait un impact sur les marchés financiers et la valeur de la devise.

Ginette Lamarche s'entretient avec Chantal Hébert, courriériste parlementaire pour les quotidiens The Toronto Star et Le Devoir.

L'entrevue

Hyperliens pertinents

Parti libéral du Canada

Liberals bracing for Martin resignation
Globe and Mail

Martin s'apprête à partir
Cyberpresse

Martin réfléchit à son avenir
Le Devoir

Ethics...or tactics - Chretien promises new rules of conduct for MPs
Macleans

Surchauffe chez les libéraux
Sans Frontières - 29 mai 2002

Le gouvernement Chrétien éclaboussé
Le Point - 29 mai

 


UNE HORRIBLE HISTOIRE DANS LE NORD DU MEXIQUE :
Les mystérieux meurtres de jeunes femmes
Chantal Lavigne

Ciudad Juárez est une ville d'un million d'habitants, située près de la frontière avec les États-Unis. On la connaît pour ses maquiladoras. Cette ville est aussi tristement célèbre pour les nombreux meurtres non résolus de jeunes femmes.

Depuis 9 ans, 274 femmes ont été assassinées. L'histoire est complexe et un épais mystère entoure ces morts. Les victimes ont en commun les points suivants: jeunes, pauvres, minces, avec de longs cheveux noirs et le teint foncé.

L'autel dressé pour Lupita, jeune victime - Source: Chantal Lavigne

Les familles des victimes et plusieurs groupes de pression accusent le système policier d'incompétence et même de collusion dans cette affaire.

Plusieurs hypothèses circulent. Certains croient que les meurtres seraient l'œuvre de plusieurs tueurs en série. D'aucuns soupçonnent un groupe de personnes riches et influentes de la région, protégé par les autorités policières, d'être impliqué dans ces assassinats.

Chantal Lavigne était à Ciudad Juárez en mars dernier. Elle nous livre les résultats de son enquête.

Le reportage

Hyperliens pertinents

Frontera NorteSur
Nouvelles sur la frontière Mexique-États-Unis

Casa Amiga
Centre d'aide aux femmes victimes de violence à Ciudad Juárez

Commission interaméricaine des droits de l'homme


L'ITALIE À LA BOTTE DE BERLUSCONI ?
Éric Valmir

Le président du conseil italien, Silvio Berlusconi, est au pouvoir depuis maintenant un an.

Les 12 premiers mois de ce gouvernement de droite ont été ponctués par de nombreuses controverses.

On reproche entre autres à Silvio Berlusconi d'être constamment en conflit d'intérêts. Le Cavaliere est l'homme le plus riche de l'Italie. Il possède les 3 principales chaînes de télévision privées, la plus grande maison d'éditions au pays, ainsi que de nombreux intérêts dans plusieurs autres secteurs.

On lui reproche aussi de museler la justice et de vouloir assouplir le droit de licenciement.

La gauche italienne essaie tant bien que mal de reprendre pied. Le 16 avril dernier, des millions d'Italiens répondait à son ordre de grève générale.

Malgré tout, le gouvernement Berlusconi conserve toujours l'appui des Italiens.

Notre collègue de Radio France, Éric Valmir, fait le point.

Le reportage

Hyperliens pertinents

L'Italie à la botte de Berlusconi ?
Présentation du reportage Interception dans France Inter
L'italie en quête de normalité
L'Express - 18 avril 2002
L'Italie
Dossier dans Courrier International
L'Italie
Dossier dans Le Monde diplomatique

REVUE DE L'ACTUALITÉ
DES RADIOS FRANCOPHONES PUBLIQUES


Les Radios francophones publiques - anciennement la CRPLF - regroupent Radio-Canada, la Radio Télévision Belge de la communauté française, Radio France et la Radio Suisse Romande. Elles vous présentent une revue de l'actualité marquante de la semaine dans les quatre pays.

Parmi les sujets traités ce dimanche :

Trop de pêcheurs, pas assez de poissons : des temps durs pour les pêcheurs européens


 
Dimanche 9 juin 2002



 

Première heure

CONGO-KINSHASA :
AU PAYS DE LA VIOLENCE ET DE L'IMPUNITÉ
Arnaud Zeitman

Le 14 mai dernier, au moins 200 personnes ont été massacrées à Kisangani. Cette ville, la troisième au pays, est contrôlée par le RCD, Rassemblement congolais pour la démocratie , un groupe rebelle soutenu par le Rwanda.

Les premières dépêches des médias d'information laissaient entendre que les tueries étaient le résultat d'une mutinerie au sein du RCD.

Les autorités de Kinshasa avancent maintenant une autre hypothèse : le responsable de ce massacre serait plutôt le Rwanda, qui cherche à éliminer les personnes hostiles à la présence rwandaise en terre congolaise.

Ce pays est au cœur d'une terrible guerre en Afrique centrale, qui a déjà causé la mort de 3 millions de personnes et le déplacement de millions d'autres.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a fortement condamné les tueries à Kisangani et demande un arrêt immédiat des violations des droits humains.

L'organisation mondiale doit de nouveau se réunir à la fin du mois afin d'évaluer s'il faut accorder un mandat plus large aux Casques bleus présents dans la zone.

Le reporter Arnaud Zeitman s'est rendu au Congo-Kinshasa. Il a recueilli des témoignages sur les événements du 14 mai.

Le reportage

 

Hyperliens pertinents

Le Congo-Kinshasa, pays sans état
Article de Guy Taillefer dans Le Devoir - 8 juin 2002 - avec hyperliens vers textes associés

DRC:Rebels expel UN officials
Africa Online - 3 juin 2002

Questions autour d'une «machination» du Rwanda
Article dans Le Monde - 27 mai 2002

DR of Congo: Security Council condemns killings in Kisangani
Afro-Média - 26 mai 2002

RDC: Dernières nouvelles
NU - Bureau de coordination des affaires humanitaires

Congonline
Informations variées - histoire, géographie, économie...

Congo-Kinshasa
Informations variées - Africa Intelligence

Congo-Kinshasa
Articles en français- All Africa.com

Congo, géant malade de l'Afrique
Article dans L'Express - 31 janvier 2002

Congo
Dossier dans Le Monde diplomatique



GUERRE FRATRICIDE AU SEIN DU PARTI LIBÉRAL
Léo Kalinda et Ginette Lamarche

Les Canadiens ont les yeux tournés ces jours-ci vers le parti libéral fédéral, où se livre un combat de titans.

C'est la crise au sein du parti depuis la destitution la semaine dernière du grand argentier de l'état, Paul Martin.

Les membres de l'éxécutif du PLC en réunion hier à Ottawa

La lutte entre ces deux hommes est loin d'être terminée.

Paul Martin sort pour le moment gagnant de l'épreuve. 3 sondages successifs lui donnent raison, au détriment du premier ministre. L'un de ces sondages - celui réalisé pour Radio-Canada - démontre que 57 % des citoyens appuient l'ex-ministre des Finances contre 22 % pour Jean Chrétien.

«En politique, vos ennemis sont généralement facilement identifiables. Jean Chrétien, par exemple, a devant lui quatre partis d'opposition qui tentent par tous les moyens de déstabiliser son gouvernement. Mais l'ennemi le plus redoutable n'est pas un allianciste, un conservateur ou un bloquiste. Le véritable ennemi de Jean Chrétien est un libéral, influent la plupart du temps, toujours retranché derrière le fameux «off the record », l'anonymat. Un libéral qui cherche souvent à déstabiliser son propre gouvernement pour forcer Jean Chrétien à tirer sa révérence. En clair, la guerre à finir entre Paul Martin et Jean Chrétien déchire le parti et donne lieu à une multitude de coups bas, de règlements de compte et d'attaques à peine voilées. »- Dossier de Daniel Lessard, journaliste à Radio-Canada.

Dimanche Magazine analyse cette guerre fratricide au sein du parti libéral. Léo Kalinda nous raconte la grande agitation qui règne à Ottawa. Ginette Lamarche s'entretient avec Chantal Hébert, chroniqueure politique aux quotidiens Le Devoir et au The Toronto Star ainsi que Paul Wells, chroniqueur politique au National Post.

Le reportage de Léo Kalinda

L'analyse avec les chroniqueurs politiques

Hyperliens pertinents

Parti libéral du Canada

Liberals in turmoil
Dossier du quotidien The Globe and Mail

Chrétien ne parvient pas à colmater les brèches
Analyse dans Le Devoir et hyperliens vers textes associés

Crise à Ottawa
Dossier dans Cyberpresse

La guerre fratricide
Chronique de Lysiane Gagnon dans Cyberpresse

Sondage: Martin en hausse/Chrétien en baisse
Sans Frontières - 7 juin

Division au sein du caucus libéral
La Tribune du Québec - 6 juin

Crise politique à Ottawa
Le Point - 3 juin

 


 

LIVRE

La chute de la CIA, les mémoires d'un guerrier de l'ombre sur les fronts de l'islamisme de Robert Baer, Éditions JC Lattès.
Chantal Lavigne

Les services de renseignement américains sont sur la sellette depuis quelques jours.

Un comité conjoint du Congrès tente de comprendre pourquoi les Etats-Unis n'ont pas réussi à prévenir les attentats du 11 septembre.

La CIA et le FBI sont montrés du doigt. On apprend que ces 2 entités détenaient des informations sur les attentats mais n'auraient rien fait pour les prévenir.

Entretemps, Washington annonce la création d'un ministère de la sécurité intérieure, qui regroupera les différents services de renseignement.

Tous ces développements ne surprennent pas l'auteur du livre de cette semaine. Robert Baer est un ex-agent de la CIA. Il a longemps été en poste en Orient.

Chantal Lavigne l'a interviewé.

L'entrevue

 



Deuxième heure

FIN DE LA SOIRÉE DU HOCKEY:
LES INTÉRÊTS COMMERCIAUX L'EMPORTENT SUR LA TRADITION
Denise Faille

Il semble que La Soirée du hockey soit bel et bien condamnée à disparaître. Le PDG de Radio-Canada, Robert Rabinovitch s'est présenté cette semaine devant les membres du comité parlementaire sur les langues officielles.

Il a confirmé que la société d'état ne diffusera plus La Soirée du hockey.

Cette émission est perçue comme une tradition chez bien des Québécois, qui se sont rassemblés «religieusement» devant leur petit écran le samedi soir, pendant 50 ans, pour regarder les matchs de hockey.

Le Canadien voulait un seul diffuseur pour tous les matchs de la saison. Ce sera donc le Réseau des sports qui diffusera tous ces matchs à compter de la saison prochaine.

Ce qui veut dire que le hockey du Canadien ne sera plus accessible gratuitement à la télévision.

Denise Faille analyse la situation.

Le reportage

Hyperliens pertinents

Un comité s'intéresse à la soirée du hockey
Sans Frontières - 4 juin 2002

La disparition du hockey de R.-C. devient une affaire politique
Chronique de Réjean Tremblay dans Cyberpresse - 31 mai

Disparition de la Soirée du hockey
Zone sports de Radio-Canada

La fin de la Soirée du hockey
La Tribune du Québec

Soirée du hockey: fin d'une tradition
Analyse à l'émission Montréal Express

 


CONFLIT INDE-PAKISTAN:
UNE BOMBE À RETARDEMENT
Ginette Lamarche


La communauté internationale prend très au sérieux le conflit explosif entre l'Inde et le Pakistan. La question du Cachemire est depuis une cinquantaine d'années au centre des tensions entre ces deux puissances nucléaires.

Plusieurs états tentent à travers la médiation et les efforts diplomatiques de faire baisser la pression dans la région.

Fait nouveau, l'Inde donne des signes d'ouverture, proposant entre autres le retour de certains de ses diplomates à Islamabad.

Ces gestes sont bien accueillis par le Pakistan, qui se dit prêt à une reprise du dialogue. Mais entretemps, les combats se poursuivent au Cachemire.

Les tentatives de rapprochement vont-elles porter fruit? Comment est la situation en ce moment sur le terrain?

Ginette Lamarche s'entretient avec Stella Sandahl, spécialiste de la question indienne à l'Université de Toronto ainsi qu'Olivier Weber, correspondant de RFI en Inde.

L'analyse

Hyperliens pertinents

La médiation américaine entre l'Inde et le Pakistan obtient une première accalmie de ton
Article dans Le Monde et hyperliens vers articles associés

Le doigt sur la détente
Article dans L'Express et hyperliens vers articles associés

Inde-Pakistan, les frères ennemis
Dossier du Courrier international

Government of India

Islamic Republic of Pakistan

 


CHRONIQUE

UN FAISEUR D'AVALANCHES EN AFGHANISTAN

Jean-Philippe Bourgeois n'est pas un homme ordinaire. Ce jeune Québécois de 33 ans revient d'un séjour en Afghanistan. Il y a vécu du 20 novembre au 17 avril.

Source: J.-P. Bourgeois

Il a fait connaissance avec un pays en guerre, des gens très pauvres et un hiver rigoureux dans les montagnes. Jean-Philippe Bourgeois s'est rendu là-bas en mission pour le Programme alimentaire mondial de l'ONU, l'ACDI et Care Canada.

Son objectif : déclencher des avalanches et déneiger les routes afin de faciliter le passage des convois de nourriture. Chantal Lavigne l'a rencontré.

Le reportage

Hyperliens pertinents

La guerre au terrorisme

Afghanistan Online

 


REVUE DE L'ACTUALITÉ
DES RADIOS FRANCOPHONES PUBLIQUES


Les Radios francophones publiques - anciennement la CRPLF - regroupent Radio-Canada, la Radio Télévision Belge de la communauté française, Radio France et la Radio Suisse Romande. Elles vous présentent une revue de l'actualité marquante de la semaine dans les quatre pays.

Parmi les sujets traités ce dimanche :

Coupe du monde: la déprime des Français et la frénésie des Belges


 
Dimanche 16 juin 2002


 

Première heure

LE VISAGE DE LA PAUVRETÉ CHEZ NOUS
Christine Limoges


Cette semaine, la ministre québécoise de la Solidarité sociale, Linda Goupil, déposait un ambitieux projet: la Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.

Québec promet de consacrer 1,5 milliard $ au cours des 5 prochaines années pour réduire la pauvreté chez nous.

L'objectif : que d'ici 10 ans, le Québec fasse partie des pays industrialisés comptant le moins de pauvres.

La stratégie se veut globale et touche plusieurs aspects: fiscalité, logement, développement de l'économie sociale, réussite scolaire, soutien aux jeunes et aux familles, sécurité alimentaire, etc.

Ce projet de loi sera étudié en commission parlementaire à l'automne.

Le Collectif pour une loi sur l'élimination de la pauvreté - qui regroupe 22 organisations - reconnaît que le geste de Québec est un précédent :

«Enfin au Québec on ose affirmer que la pauvreté n'est pas une fatalité, enfin il y aura un vrai débat politique sur la question de la pauvreté !».

Le regroupement exige cependant des mesures concrètes.

Comment expliquer que plus de 13 % des citoyens soient considérés comme pauvres au Québec, malgré notre économie bien portante et un marché du travail florissant ?

Christine Limoges nous montre le visage de la pauvreté chez nous.

Elle a rencontré des personnes démunies ainsi que les responsables des différents services d'aide existants, comme le dépannage alimentaire.

Le reportage

Hyperliens pertinents

Le Garde-Manger pour Tous

Association canadienne des banques alimentaires

Collectif de recherche sur l'itinérance, la pauvreté et l'exclusion sociale

Répertoire de sites sur l'itinérance et la pauvreté
UQAM

Profil de la pauvreté 1998
Conseil national du bien-être social

La pauvreté chez nous
Sujet traité par La Tribune du Québec - 10 juin 2002

Les circuits de la pauvreté: guide de survie
Série de reportages sur le sujet à l'émission Macadam tribus

Combattre la pauvreté
Dossier du quotidien Le Devoir

Insécurité alimentaire au Canada
Dossier dans Cyberpresse



LA GAUCHE «UNIFIÉE» AU QUÉBEC

Naissance d'un parti
Léo Kalinda

Un nouveau joueur apparaît sur la scène politique québécoise : l'Union des forces progressistes.

L'UFP est née en fin de semaine de la fusion de trois formations politiques distinctes: le Parti de la démocratie socialiste, le Rassemblement pour l'alternative progressiste et le Parti communiste du Québec.

Le congrès de fondation se poursuit aujourd'hui au Centre Saint-Pierre.

On s'attend à ce que le porte-parole actuel de la jeune formation politique, Paul Cliche, en devienne le chef.

Ce nouveau parti de gauche réussira-t-il à se tailler une place dans l'arène politique ?

Arrivera-t-il à rallier les jeunes à sa cause ?

Léo Kalinda a rencontré des militants.

Le reportage

Hyperliens pertinents

Chaire d'études socio-économiques de l'UQAM

La Gauche
Journal pour l'indépendance, le féminisme et le socialisme

Mouvement Démocratie Nouvelle

Conseil central du Montréal métropolitain
CSN

FRAPRU

La gauche québécoise aura deux chefs
Article d'aujourd'hui dans Cyberpresse


 

LIVRE

«Chronique d'une guerre d'Orient» de Gilles Kepel, Éditions Gallimard
Sylvain Desjardins

Gilles Kepel a tenté de comprendre les attentats du 11 septembre en retournant dans la région même où ce drame a pris naissance.

L'auteur est parti à la rencontre des jeunes, de imans, des militants islamistes et des responsables politiques.

De l'Égypte à la Syrie, du Liban au Qatar et aux Émirats arabes unis, l'écrivain a recueilli des témoignages sur la popularité de Ben Laden, sur le ressentiment contre l'Amérique et sur l'exaltation religieuse.

Sylvain Desjardins a lu cette chronique pour vous et il en parle avec Gilles Kepel.

L'entrevue

 



Deuxième heure

FRANCE: LA DROITE AU POUVOIR
Ginette Lamarche et Marie Viennot

Les législatives en France sont marquées par un taux d'abstention record. 39 % des Français n'ont pas été voter aujourd'hui au second tour du scrutin législatif.

Les observateurs s'attendent à une victoire facile de la droite.

Jacques Chirac devrait obtenir aisément ce qu'il avait demandé aux Français : une majorité à l'Assemblée nationale. C'est la déroute de la gauche et la fin de la cohabitation.

L'équipe de Dimanche Magazine analyse ce nouveau paysage politique en France.

Notre collègue de France Culture, Marie Viennot, a recueilli les impressions de plusieurs Français à Paris ainsi que dans la région de la Moselle.

Ginette Lamarche s'entretient avec Gérard Grunberg, chercheur au Centre d'étude de la vie politique française.

Écoute du sujet

Hyperliens pertinents


Le ras-de-bol électoral des Français

Reportage du 12 juin à l'émission Le Point

France, élections 2002
Dossier du Courrier international

Les enjeux des législatives 2002
Dossier de L'Express

Législatives 2002
Dossier de Libération

Législatives: second tour
Reportage de Radio France


LE VIETNAM EN PLEIN ESSOR ÉCONOMIQUE

Y aurait-il un tigre à l'horizon?
Emmanuel Martinez

Le Vietnam a fait des pas de géant depuis quelques années, laissant derrière lui un demi-siècle de guerre.

Ce pays de 80 millions d'habitants profite d'une impressionnante croissance économique.

La valeur des exportations a quintuplé en 10 ans- entre 1990 et 2000.

Le Vietnam est aujourd'hui un grand exportateur de riz et de café.

La monnaie est stable.

Ces signes positifs laissent présager un bel avenir pour ce peuple travailleur.

Emmanuel Martinez s'est rendu au Vietnam.

Le reportage

Hyperliens pertinents

CECI Vietnam

Vietnam
Dossier du Monde diplomatique

Vietnam Economic Times
Magazine économique

Agence vietnamienne d'information

Vietnam Globe
Revue de presse quotidienne

Vietnam Data Communication

Bureau d'information Vietnam


Chronique

LA RUSSIE ASSASSINÉE
Sylvain Desjardins

En septembre 1999, près de 300 Russes ont péri lorsque des bombes ont pulvérisé des immeubles d'habitation à Bouïnaksk , Moscou et Volgodonsk.

C'était juste avant la venue au pouvoir de Vladimir Poutine. À l'époque, les autorités avaient attribué ces attentats aux terroristes tchéchènes.

Mais en vérité, ces crimes n'ont jamais été élucidés ni revendiqués.

Une hypothèse circule dans certains milieux russes sur l'auteur des attentats. Selon plusieurs, les attaques de l'automne 99 ont surtout profité à…l'État. Certains croient que les coupables sont…les services secrets russes - FSB.

Le cinéaste français Jean-Charles Deniau reprend cette thèse - sans présenter de preuve formelle - dans le documentaire « La Russie assassinée».

Sylvain Desjardins s'entretient avec Jean-Charles Deniau.

La chronique

Hyperliens pertinents

Berezovski projette son film contre le FSB
Cyberpresse - 12 mars 2002

Battle for Chechnya
Reportage spécial de BBC - février 2000


 

REVUE DE L'ACTUALITÉ
DES RADIOS FRANCOPHONES PUBLIQUES


Les Radios francophones publiques - anciennement la CRPLF - regroupent Radio-Canada, la Radio Télévision Belge de la communauté française, Radio France et la Radio Suisse Romande. Elles vous présentent une revue de l'actualité marquante de la semaine dans les quatre pays.

Parmi les sujets traités ce dimanche :

Les ratés des systèmes scolaires en Belgique, en Suisse et au Québec

 


 
Dimanche 23 juin 2002


 

Première heure

LE NEPAD
AU CŒUR DU SOMMET DES PEUPLES
Sylvain Desjardins

Près de mille personnes participent ces jours-ci au Sommet des Peuples à Calgary. Il s'agit surtout de représentants d'ONG et de groupes de pression nationaux et internationaux.

Au cœur des débats : le NEPAD, Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique.

Le NEPAD a d'abord été présenté par des dirigeants africains au G8 l'an dernier, lors du Sommet de Gênes. Ce projet doit maintenant être adopté au Sommet du G8 de Kananaskis la semaine prochaine.

Le NEPAD réclame 64 milliards $ par année aux pays riches pour sortir l'Afrique de la misère. Il faut dire que la pauvreté de ce continent est criante.

Quelques chiffres sur l'Afrique (de notre dossier sur le Sommet de Kananaskis) :

  • Plus de 40 % des 659 millions d'habitants de l'Afrique subsaharienne vivent sous le seuil de la pauvreté. Selon les normes internationales, ce seuil est établi à 1 $ US par jour.
  • Plus de 250 millions d'Africains n'ont pas accès à l'eau potable.
  • Plus de 200 millions d'Africains n'ont pas accès aux services de santé.
  • Plus de 140 millions de jeunes Africains sont analphabètes.
  • La totalité des 21 pays ayant le taux de prévalence de VIH le plus élevé se trouve en Afrique subsaharienne. L'espérance de vie dans quatre de ces pays (Botswana, Malawi, Mozambique et Swaziland) ne dépasse pas 40 ans.

Le NEPAD arrivera-t-il à améliorer le sort des Africains ? Les participants au Sommet des peuples en doutent.

«Dans mon pays, dans mon continent en Afrique, nous avons expérimenté pendant plusieurs années la Banque mondiale, nous avons expérimenté l'Organisation mondiale du commerce et tout ce que nous avons vu, c'est qu'on nous promet les miracles du marché mais ce que nous voyons, c'est nos bébés qui meurent.» - Maréma Touré, militante sénégalaise.

Éducation, démocratisation, élimination de la dette…Comment enrayer la pauvreté en Afrique?

Sylvain Desjardins a rencontré les participants du Sommet des peuples.

Le reportage

Hyperliens pertinents

NEPAD
Site officiel

Le Sommet de Kananaskis
Notre dossier

Kananaskis Summit
Le dossier de CBC

Sommet des peuples
Site du G6B

Sommet Kananaskis
Gouvernement du Canada

Médecins sans frontières

OXFAM-Canada

Amnistie internationale

Vers le Sommet du G8
Dossier de Cyberpresse


LA PAROLE AUX CONTESTATAIRES
Denise Faille

La région de Calgary ressemble à une zone de guerre. Avec la tenue du Sommet du G8 à Kananaskis, le gouvernement fédéral a réalisé la plus importante opération de sécurité dans l'histoire canadienne.

Les contrôles ont été resserrés à la frontière.

Plus de 7 000 soldats, policiers et agents de différents services secrets sont en service.

Un important dispositif a été déployé pour assurer la sécurité terrestre et aérienne : radars, missiles sol-air, barrières imposantes le long de l'unique route menant à Kananaskis, hélicoptères, avions.

L'endroit est loin d'être accueillant pour les contestataires en mal de manifester contre les «grands de ce monde».

Plusieurs groupes ont plutôt décidé de manifester à Ottawa. Déjà hier, une centaine de personnes ont marché dans la capitale, surveillées de près par les policiers.

Denise Faille nous présente ces militants, qui luttent contre une mondialisation assujettie aux règles du néolibéralisme.

Le reportage

 

Hyperliens pertinents

Syndicat canadien des communications, du papier et de l'énergie

Greenpeace

Sécurité du Sommet du G8
Gendarmerie royale du Canada

Centre des médias alternatifs du Québec

Le G8 et l'Afrique
Dossier de l'organisme Alternatives

Conseil des Canadiens

Ottawa a-t-il acheté la paix à Kananaskis?
Article du 20 juin dans Le Devoir avec hyperliens vers textes associés

Kananaskis, visite guidée
Reportage à l'émission Le Point



LIVRE

«Génération Seattle : Les rebelles de la mondialisation», de Christian Losson et Paul Quinio, Éditions Grasset.

Depuis Seattle, ils ont bousculé les agendas des sommets internationaux, ils ont occupé les rues, ils ont noué des alliances à travers les continents, ils ont mené des campagnes thématiques.

Ils ont contesté les «relais» de la mondialisation : FMI. Banque mondiale, OMC, multinationales, pays riches. Qui sont ces enfants de Seattle ?

Les auteurs, Paul Quinio et Christian Losson, sont journalistes au quotidien Libération.

Ginette Lamarche a interviewé Paul Quinio.

 

L'entrevue



Deuxième heure

RÉFLEXIONS
SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L'AFRIQUE



République démocratique du Congo et Mali
Ginette Lamarche et Chantal Lavigne

Comment parler du développement de l'Afrique sans d'abord s'attaquer aux nombreuses guerres qui sévissent dans ce continent ? Un Africain sur 5 est touché par un conflit armé.

La République démocratique du Congo est l'illustration d'un pays riche en ressources naturelles mais miné par la guerre.

Vous vous souviendrez du massacre survenu en mai dernier à Kisangani dans le nord-est du pays. Jean-Pierre Badidiké, du Groupe Justice et Libération, travaille à Kisangani. Le prêtre ne se fait pas d'illusions sur le NEPAD.

Il s'agit selon lui d'un plan concocté bien loin de la société civile, dans les bureaux du PNUD et des organisations onusiennes. Il croit aussi qu'il faut d'abord faire taire les canons avant de parler de développement.

L'entrevue


Le Mali semble un bon candidat pour ce nouveau partenariat de développement. Le Mali est l'un des pays les plus pauvres au monde. 70 % des gens y vivent avec moins de 1  $ US par jour.

L'espérance de vie y est de 43 ans. Ce pays est engagé dans la voie démocratique depuis une dizaine d'années.

Chantal Lavigne est au Mali en ce moment. Elle y prépare un reportage sur ce pays, qui sera présenté la semaine prochaine à Dimanche Magazine. Elle nous livre aujourd'hui ses premières impressions et analyses.

Écoute du sujet

 


LE TRAFIC DU TABAC
Léo Kalinda

Les fumeurs du Québec, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick viennent d'apprendre qu'ils devront payer leurs cigarettes beaucoup plus cher.

Au Québec, une cartouche de cigarettes coûtera 54 $, soit une augmentation de près de 1 $ le paquet.

Les fumeurs pourraient toujours se rabattre sur les cigarettes de contrebande; mais ce n'est pas très avantageux puisque les prix ont été harmonisés entre les provinces et les états américains.

En dernier recours, les fumeurs de la région de Montréal pourraient toujours acheter -illégalement - les cigarettes fabriquées dans la réserve mohawk d'Akwesasne.

Une cartouche de Putter's ou de Native coûte là-bas entre 15 et 20 $.
Léo Kalinda
s'y est rendu.

Hyperliens pertinents

L'augmentation du prix du tabac
La Tribune du Québec

Hausse de la taxe sur les produits du tabac...
Communiqué du gouvernement du Québec

Le gouvernement annonce une hausse des taxes sur le tabac en vue de décourager le tabagisme
Annonce du gouvernement fédéral


Chronique

SOLIDARITÉ RÉGIONALE:
UNE PLANCHE DE SALUT POUR LE CINÉMA «NON-AMÉRICAIN»
Ginette Lamarche

Karmen, du Sénégalais Joseph Gaye Ramaka

La semaine dernière, à Montréal, des réalisateurs de 31 pays ont cherché ensemble les moyens de sauvegarder leur cinéma national.

Ces réalisateurs croient fermement que la relance de la production cinématrographique française, argentine ou italienne passe par les solitarités régionales.

Ginette Lamarche a rencontré les cinéastes Diego García, Mamadou Famakan Coulibaly et Jean Henri Roger.

La chronique

Hyperlien pertinent

Forum international des associations de réalisateurs


REVUE DE L'ACTUALITÉ
DES RADIOS FRANCOPHONES PUBLIQUES


Les Radios francophones publiques - anciennement la CRPLF - regroupent Radio-Canada, la Radio Télévision Belge de la communauté française, Radio France et la Radio Suisse Romande. Elles vous présentent une revue de l'actualité marquante de la semaine dans les quatre pays.

Parmi les sujets traités ce dimanche :

L'Europe et le Canada ferment un peu plus leurs frontières aux réfugiés

La revue de l'actualité


 
Dimanche 30 juin 2002

La première partie de l'émission est consacrée au développement de l'Afrique et à l'analyse des conclusions du Sommet de Kananaskis

 

Première heure

LE SOMMET DE L'AFRIQUE
Chantal Lavigne et Ginette Lamarche

Le Sommet des pauvres à Siby - Source: Chantal Lavigne

Le Sommet du G8 à Kananaskis a accouché d'un plan d'action pour l'Afrique qui en déçoit plusieurs.

Le NEPAD - acronyme anglais du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique - demandait 64 millions $ annuellement pour renflouer le continent noir.

Concrètement, les membres du Groupe des 8, réunis à Kananaskis cette semaine, promettent de donner chaque année 6 milliards $ en aide supplémentaire à l'Afrique.

Bon nombre d'analystes, de groupes de pression et d'ONG ont critiqué dans ce plan d'action l'absence de mesures concrètes pour véritablement aider l'Afrique.

Même le NEPAD, qui a été présenté au G8 cette semaine, ne trouve pas grâce à leurs yeux.

Pour le GRILA - Groupe de recherches et d'initiatives pour le développement de l'Afrique-, le NEPAD n'est qu'un autre plan d'ajustement structurel qui fait du marché le maître absolu:

Siby - Source: Chantal Lavigne
«Il prétend intégrer pleinement l'Afrique dans la mondialisation, en favorisant vers elle les flux d'investissements et en promouvant la sortie de ses ressources.

Le plan veut des développements massifs en infrastructure- incluant des routes, aéroports, ports- non pas pour satisfaire les besoins fondamentaux, mais pour rassurer les compagnies désireuses de s'approprier les ressources du continent. (…)

Avec le NOPADA, le marché règne en maître absolu. Dérégulation de l'économie, suppression des barrières commerciales et libre marché sont présentés comme des recettes à succès du développement.

Le programme ne privilégie pas les intérêts des populations en matière de sécurité alimentaire, d'éducation, de santé, d'autosuffisance.»
- Extrait tiré du document NOPADA : une recolonisation déguisée - GRILA

Même son de cloche au Sommet des peuples, tenu la semaine dernière à Calgary et au Sommet des pauvres, qui s'est déroulé à Siby au Mali il y a quelques jours.

Le Sommet des pauvres à Siby -
Source: Chantal Lavigne

Les 200 participants à ce dernier forum dénoncent le NEPAD comme étant une iniciative de quelques chefs d'état, sans aucune participation de la société civile.

En fait, le Sommet des pauvres demande une annulation immédiate et inconditionnelle de la dette extérieure africaine, évaluée à plusieurs centaines de milliards de $. Notre reporter, Chantal Lavigne, a assisté au Sommet des pauvres à Siby.

Pour mieux comprendre les enjeux du développement de l'Afrique et l'impact véritable d'un plan comme le NEPAD, la journaliste nous brosse un tableau de la situation au Mali et au Sénégal.

Le reportage



Des enfants du village de Siby -Source: Chantal Lavigne

Ginette Lamarche analyse le plan pour l'Afrique présenté par le G8 cette semaine.

Elle le fait en compagnie de Claude Wetta, économiste et professeur à l'Université de Ouagadougou au Burkina Fasso et d'Abdourahamane Ousmane, directeur de la rédaction au journal Alternative à Niamey au Niger et président du Réseau des journalistes pour les droits de l'homme.

L'analyse


LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME AU SOMMET DU G8
Sylvain Desjardins

La lutte contre le terrorisme est une grande priorité du G8 et ce sujet était bien sûr à l'agenda du Sommet de Kananaskis.

Vladimir Poutine

Les dirigeants promettent entre autres d'intensifier la chasse aux terroristes et d'agir ensemble contre la prolifération des armes de destruction massive.

Cette dernière mesure, qui coûtera 20 milliards $ en 10 ans, vise la destruction des armes et matériel nucléaires, chimiques et bactériologiques de la Russie et des ex-républiques de l'URSS.

On a aussi beaucoup discuté de lutte contre le terrorisme au Sommet des peuples à Calgary la semaine dernière.

ONG et groupes de pression sont très soupçonneux envers la «croisade» anti-terroriste menée par les grands de ce monde.

«La guerre contre le terrorisme menée actuellement sous la direction des États-Unis s'accompagne de transferts massifs d'aide militaire à des gouvernements qui font peu de cas de la protection des droits humains» - Extrait du communiqué Sommet du G8: rien n'est fait pour mettre un terme au commerce de la terreur d'Amnistie internationale.

Sylvain Desjardins est de retour de Calgary.

Le reportage

Autres h yperliens pertinents

Nouvelles sur le Mali
AllAfrica

Information sur le Mali
Africatime

République du Sénégal

Coalition mondiale pour l'Afrique

Groupe de la banque africaine de développement

Jubilee 2000

PNUD

L'Intelligent
Site du groupe Jeune Afrique

Les hyperliens de Sans Frontières

Le Sommet de Kananaskis
Reportage spécial de l'émission Le Point

Kananaskis Summit
Le dossier de CBC

Vers le Sommet du G8
Dossier de Cyberpresse



Deuxième heure

LE CAUCHEMAR DU PREMIER JUILLET
Léo Kalinda

Selon les données du Front d'action populaire en réaménagement urbain,- FRAPRU - plus de 400 ménages à Montréal n'ont toujours pas trouvé de logis pour demain, jour du grand déménagement au Québec.

La pénurie de logement est criante à Montréal, où le taux d'inoccupation est de 0,6 %. D'autres villes, comme Québec et Hull, sont aussi aux prises avec ce problème.

Chacun y va de sa solution à la crise.

Faut-il penser à des allègements fiscaux pour stimuler la construction de logements locatifs ?

Pour l'Institut économique de Montréal, la seule façon de s'en sortir est de déréglementer le marché du logement locatif.

D'autres groupes, comme le FRAPRU, réclament plutôt davantage de logements sociaux.


En attendant, les gens mal pris s'en remettent aux mesures de dépannage mises en place au début du mois par le gouvernement québécois. Léo Kalinda a silloné la région montréalaise pour évaluer l'ampleur de la crise du logement.

Écoute du sujet

Hyperliens pertinents

Office municipal d'habitation de Montréal

Régie du logement du Québec

Pénurie de logement: la situation
Société d'habitation du Québec

6,5 M$ du gouvernement du Québec pour aider les municipalités à mettre en place leur plan d'urgence pour les ménages sans logis
Société d'habitation du Québec

Le point sur la crise du logement
Montréal Express - 27 juin 2002

La crise du logement
Dossier dans Cyberpresse

Déréglementation du contrôle des loyers - Les propriétaires exultent; les locataires s'inquiètent
Article du 29 juin ans le Devoir avec hyperliens vers textes associés

 


BENEDITA DA SILVA:
SYMBOLE DE LA LUTTE CONTRE LE RACISME AU BRÉSIL
Michel Labrecque

Benedita da Silva est une femme noire, qui vient des favelas de Rio de Janeiro, ces bidonvilles brésiliens.

Elle a grandi dans une famille de 14 enfants. Cette femme de 60 ans a échappé à la pauvreté des siens. Déjà à 16 ans, elle luttait pour avoir accès à l'eau potable, les égoûts et l'électricité.

Elle est allée à l'université et en 1982 elle était élue au conseil municipal de Rio de Janeiro. En 1986, elle devenait la première députée fédérale noire. En 1994, elle marquait encore l'histoire en devenant sénatrice.

Depuis avril, elle est gouverneure intérimaire du puissant état de Rio de Janeiro avec ses 14 millions d'habitants. Benedita da Silva espère bien se faire élire comme gouverneure en octobre prochain.

Cette femme est une grande figure de la lutte contre la discrimination raciale dans un pays où près de la moitié des habitants sont noirs.

Des Noirs confinés dans la pauvreté, le chômage et l'analphabétisme.

Michel Labrecque
vous présente Benedita da Silva.

Hyperliens pertinents

Les Noirs en quête de s'exprimer
Mediasol - Agence pour la promotion de l'économie sociale et solidaire

Stuck at the gates of paradise
The new Courier - UNESCO

Benedita da Silva: I was born a black woman
Global Exchange - non-profit research, education, and action center

Biographie de Benedita da Silva
État de Rio (en portugais)



LIVRE

«Histoire de la guerre d'Afghanistan d'Assem Akram, Éditions Balland. Préface de Jean-François Deniau de l'Académie française.
Denise Faille

Ce livre parle du sanglant conflit suscité par l'invasion soviétique de 1979.

L'auteur analyse les différents moments de cette guerre: l'affrontement soviéto-afghan, la résistance populaire, les tentatives de paix, l'implication de la communauté internationale, le retrait soviétique, la guerre civile qui mine ce pays depuis 1992…

L'auteur dresse un tableau d'une crise «qui continue d'être un imprévisible foyer de tension en Asie musulmane et fut l'un des principaux facteurs de la chute de l'empire rouge».

Ex-diplomate et historien, Assem Akram est né à Kaboul en 1965. Denise Faille l'a interviewé.

L'entrevue


Pour tenter de gagner ce livre, participez au concours
en répondant à la question suivante :


En quelle année le roi Zaher Shah a-t-il été écarté du pouvoir ?

( Envoyez votre réponse avant le 13 juillet 2002 )

 


REVUE DE L'ACTUALITÉ
DES RADIOS FRANCOPHONES PUBLIQUES


Les Radios francophones publiques - anciennement la CRPLF - regroupent Radio-Canada, la Radio Télévision Belge de la communauté française, Radio France et la Radio Suisse Romande. Elles vous présentent une revue de l'actualité marquante de la semaine dans les quatre pays.

Parmi les sujets traités ce dimanche :

La chute vertigineuse de la Bourse de Paris


Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu
des sites externes pour lesquels elle offre des liens.