Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page

Élections municipales dans l'est du Québec: Testez vos connaissances!

À l'aube des élections municipales, vous croyez tout connaître des municipalités de l'Est du Québec? Il est temps de tester vos connaissances!

Partagez le quiz

Crédit : Radio-Canada/François Gagnon

Comment nomme-t-on les habitants de la municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs dans la région du Bas-Saint-Laurent?

  • Les résidents de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs se nomment les Verdoyants/Verdoyantes en référence à l'Île Verte sur laquelle se trouve la municipalité.

Les emprunts d'une municipalité doivent être approuvés par le Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. À partir de quel montant cette approbation est-elle requise?

  • Selon la Loi sur les cités et les villes et le Code municipal du Québec, tous les emprunts d'une municipalité doivent être approuvés par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT). 

Dans la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, deux municipalités ne sont pas incluses dans une MRC? Lesquelles?

  • Selon le répertoire des municipalités du Ministère des affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT), seules Grosse-Île et les Îles-de-la-Madeleine ne font partie d'aucune Municipalité régionale de comté (MRC) de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Crédit : Radio-Canada

Sur la Côte-Nord, la municipalité la moins populeuse est...

  • La municipalité la moins populeuse sur la Côte-Nord est Baie-Johan-Beetz avec 86 habitants, selon les données du recensement de 2016.

Vrai ou Faux : Le maire peut décider de lever une séance du conseil municipal.

  • La loi n'octroie pas ce pouvoir au maire. Seule une résolution du conseil municipal peut lever une séance.

Vrai ou Faux : Le maire doit voter lorsque les voix sont également partagées entre les conseillers à l'issue d'un vote.

  • Selon la Loi sur les cités et villes et le Code municipal du Québec, «le maire ou toute personne qui préside une séance du conseil a droit de voter, mais n’est pas tenu de le faire; tout autre membre du conseil est tenu de voter, à moins qu’il n’en soit empêché en raison de son intérêt dans la question concernée, conformément à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités».

Vrai ou Faux : Le budget d’une municipalité doit être équilibré.

  • Même si les municipalités doivent suivre plusieurs règles quant à l'adoption de leur budget, la Loi sur les cités et villes et le Code municipal du Québec ne les obligent pas à adopter un budget équilibré. Une municipalité peut en effet prévoir un surplus, mais pas un déficit.

Combien de maires dans l’Est du Québec se prénomment «Michel» ?

  • «Michel» est un prénom très populaire parmi les maires de l'Est du Québec. À l'issue des élections municipales de 2013, six Michel ont été élus à la tête de leur municipalité. L'ex-maire de La Marte en Gaspésie, Michel Laperle, a toutefois été destitué en cours de mandat parce qu'il avait cessé de se présenter aux séances de son conseil municipal. Pour en savoir plus : Destitution du maire de La Martre

Combien de mairesses ont-elles été élues dans l’Est du Québec lors des élections municipales de 2013?

  • Trente-cinq femmes ont été élues à la tête de leurs municipalités dans l'Est du Québec en 2013.

Crédit : iStock

Dans quelle municipalité de l’Est du Québec planifie-t-on d’abolir la distribution de sacs de plastique d’ici le début de 2018?

  • La municipalité de Blanc-Sablon en Basse-Côte-Nord planifie d'interdire la distribution de sacs de plastique sur son territoire, dès le début de 2018. Pour en savoir plus : Vers la fin des sacs de plastique à Blanc-Sablon

Dans quelle municipalité de l’Est du Québec le maire sortant a-t-il été élu par une mince majorité de trois voix face à son adversaire lors des élections municipales de 2013?

  • Lors des élections municipales de 2013, Berchmans Boudreau, a été élu maire d'Havre-Saint-Pierre par une très mince majorité de trois voix face à son opposant de l’époque, Théoharris Ganas. Un dépouillement judiciaire a été nécessaire pour s'assurer du résultat du vote. Pour en savoir plus : Berchmans Boudreau demeure maire de Havre-Saint-Pierre

    

Dans quelle municipalité de l'Est du Québec la Commission municipale du Québec a-t-elle été contrainte de nommer une administration provisoire après la démission du maire et de quelques-uns des conseillers municipaux?

  • Aucun élu n’occupe actuellement de siège à Percé. Le maire André Boudreau et cinq conseillers municipaux ont remis leur démission en novembre 2016. Ils réagissaient ainsi au résultat du référendum sur le règlement d'emprunt de 1,8 million de dollars pour développer une nouvelle rue commerciale au centre-ville. Les électeurs ont refusé cette option avec une majorité de 208 voix. En l'absence de quorum, les élus restants ne détenaient plus l'autorité requise pour siéger. La Commission municipale du Québec a donc été contrainte de nommer une administration provisoire. Pour en savoir plus : Québec prend en charge Percé

Résultat

Partagez le quiz