Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jeux olympiques de Montréal, entre la honte et la fierté

Jeux olympiques de Montréal, entre la honte et la fierté

8 éléments 

C’était une époque où les Québécois voyaient grand. La Révolution tranquille n’était pas loin, les velléités souverainistes en pleine ébullition. Les Jeux olympiques de Montréal seront à la fois grandioses et affligeants. Des exploits de Nadia Comaneci au déficit gigantesque laissé aux générations suivantes, l’événement a marqué le Québec au sceau de l’ambivalence.

Photo : La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Montréal - La Presse canadienne

La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Montréal le 17 juillet 1976
La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Montréal le 17 juillet 1976   Photo : Radio-Canada

L’historien Tassos Anastassiadis relate l’épopée des Jeux olympiques de l’ère moderne sous l’angle de leur signification sociale. À l’origine élitistes, les Jeux se sont pacifiés et démocratisés. Les États-nations en pleine émergence s’en sont servis pour dorer leur image. Enfin, les Jeux sont devenus une affaire de grandes marques commerciales.

Culture physique

Avec : Robert Frosi (animateur), Tassos Anastassiadis (invité)

Le maire Jean Drapeau présente la maquette du Stade en janvier 1975.
Le maire Jean Drapeau présente la maquette du Stade en janvier 1975.   Photo : La Presse canadienne

Le 12 mai 1970, lors d’un vote tenu à Amsterdam, la ville de Montréal obtient les Jeux olympiques d’été de 1976. Le journaliste Richard Garneau est sur place. Il réalise une entrevue avec le maire Jean Drapeau, quelques minutes après l’annonce, dans une cabine téléphonique.

Les nouvelles du sport - radio

Avec : Richard Garneau (journaliste), Jean Drapeau (maire de Montréal)

Richard Garneau (à droite), lors des Jeux de Montréal
Richard Garneau (à droite), lors des Jeux de Montréal   Photo : Radio-Canada

Le journaliste sportif Richard Garneau accompagnait la délégation canadienne à Amsterdam lorsque Montréal a obtenu l’organisation des Jeux olympiques de 1976. Il raconte, au micro de Joël Le Bigot, comment il a recueilli les commentaires du maire Jean Drapeau dans une cabine téléphonique.

Samedi et rien d'autre

Avec : Joël Le Bigot (animateur), Richard Garneau (journaliste)

Stéphane Préfontaine allumant la vasque olympique
Stéphane Préfontaine allumant la vasque olympique   Photo : La Presse canadienne

Peu de gens peuvent se vanter d’avoir allumé une vasque olympique sous les yeux de millions de téléspectateurs. Stéphane Préfontaine le peut, car en 1976, c’est lui qui, en compagnie d’une jeune fille, a porté la torche olympique dans ses derniers kilomètres. Au micro de René Homier-Roy, il décrit les émotions qu’il a ressenties 30 ans plus tôt.

Attendez qu'on se souvienne

Avec : René Homier-Roy (animateur), Stéphane Préfontaine (invité)

Cérémonie d'ouverture des Jeux de Montréal
Cérémonie d'ouverture des Jeux de Montréal   Photo : Radio-Canada

François Godbout était conseiller juridique pour le comité organisateur des Jeux olympiques de Montréal dans les années 70. Les émotions vécues 36 ans plus tard restent intactes, dit-il au micro de Robert Frosi, surtout celles liées à la cérémonie d’ouverture.

Culture physique

Avec : Robert Frosi (animateur), François Godbout (invité)

Timbre du Paraguay représentant Michel Vaillancourt
Timbre du Paraguay représentant Michel Vaillancourt   Photo : Correo Paraguayo

Le Canada ne décroche aucune médaille d’or aux Jeux olympiques de Montréal. Un jeune cavalier de 22 ans se distingue toutefois en remportant une médaille d’argent en saut d’obstacles. Michel Vaillancourt poursuivra toute sa carrière dans l’univers équestre. Trente ans plus tard, l’animateur Joël Le Bigot discute avec lui de ses souvenirs.

Samedi et rien d'autre

Avec : Joël Le Bigot (animateur), Michel Vaillancourt (invité)

Le Stade olympique de Montréal en construction en mai 1976
Le Stade olympique de Montréal en construction en mai 1976   Photo : Radio-Canada

L’aventure olympique montréalaise en a déçu plusieurs. Le journaliste Pierre Foglia explique que Montréal a subi les contrecoups de l’attentat de Munich de 1972. Il a fallu investir en sécurité. Survient ensuite le boycottage des pays africains. Les stades sont vides, il y a peu d’ambiance. Mais surtout, c’est la honte : le stade olympique n’est pas terminé. Au final, l’organisation laisse un déficit gigantesque.

Attendez qu'on se souvienne

Avec : René Homier-Roy (animateur), Pierre Foglia (invité)

Une foule assise à l'extérieur du Stade pendant les Jeux
Une foule assise à l'extérieur du Stade pendant les Jeux   Photo : PC/Chuck Stoody

En 2006, l’animateur Joël Le Bigot consacre une heure aux Jeux olympiques de 1976, à l’occasion du 30e anniversaire de l’événement. On y présente des entrevues avec le sauteur en hauteur canadien Greg Joy et avec le créateur du Stade olympique Roger Taillibert. Il est aussi question du désastre économique qu’ont été les Jeux.

Samedi et rien d'autre

Avec : Joël Le Bigot (animateur), Gilles Lesage, Richard Sanche, Marc Laurendeau, Roger Taillibert, Greg Joy (invités)

Sports

Toutes les listes Sports
Un skieur acrobatique aux Jeux olympiques d'Albertville en 1992

4 éléments

Ben Johnson après sa victoire, puis pendant la Commission Dubin

5 éléments

Pierre Lavoie au départ du Grand défi

4 éléments

Toutes les listes Sports

Chargement en cours