Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
La dynastie des Harvey père et fils, athlètes olympiques

La dynastie des Harvey père et fils, athlètes olympiques

3 éléments 

Le père, Pierre, a tracé la voie à son fils, Alex. En participant aux Jeux olympiques de Montréal, de Los Angeles, de Sarajevo et de Calgary, Pierre Harvey a été le premier Canadien à se rendre autant aux Jeux d’été qu'à ceux d’hiver. En prêchant par l’exemple, il a transmis sa passion à son fils, qui a participé aux Jeux de Vancouver et de Sotchi.

Photo : Pierre Harvey et son fils Alex, tous deux athlètes olympiques - La Presse canadienne / Presse canadienne/Jacques Boissinot

Pierre Harvey
Pierre Harvey   Photo : Presse canadienne/Clément Allard

« J’ai eu une passion et la chance de pouvoir la pousser loin », dit l’athlète Pierre Harvey, qui évoque les meilleurs souvenirs de sa carrière au micro de l’animateur Joël le Bigot. Après chaque grande compétition, il avait encore envie de s’améliorer et de repousser ses limites. Pour ce faire, il a toujours refusé le dopage, même s’il en a souffert quand il se mesurait à des adversaires dopés. « J’aurais été incapable de vivre avec cela », dit-il.

Samedi et rien d'autre

Avec : Joël Le Bigot (animateur), Pierre Harvey (invité)

Alex Harvey, à droite, aux Jeux olympiques de Vancouver
Alex Harvey, à droite, aux Jeux olympiques de Vancouver   Photo : Reuters/Stefan Wermuth

À quelques semaines des Jeux olympiques de Vancouver, où il prend part à la compétition de ski de fond, Alex Harvey estime avoir réussi à se démarquer de son père, Pierre. « Je me suis fait à l’idée que mon père avait vraiment marqué ce monde-là », dit-il, tout en soulignant qu’à sa première saison chez les séniors, il a été capable d’obtenir des résultats au-delà de ses espérances. Plus jeune membre de l’équipe à seulement 21 ans, il ne subit pas trop de pression pour gagner une médaille.

Capsule Olympiques

Avec : Alex Harvey

Pierre et Alex Harvey devant un poster les représentant tous deux 20 ans plus tôt
Pierre et Alex Harvey devant un poster les représentant tous deux 20 ans plus tôt   Photo : Presse canadienne/Jacques Boissinot

Pierre Harvey et son fils, Alex, tous deux athlètes olympiques, témoignent de l’importance du sport dans leur vie. Le père n’a jamais forcé le fils à pratiquer un sport. Il lui a plutôt enseigné par l’exemple. « J'ai vu des amis pousser leurs enfants, et ils ont abandonné », dit-il. Alex rappelle qu’il a grandi à quelques pas des pistes de ski du mont Sainte-Anne et qu’il a passé sa jeunesse à faire du ski et du vélo de montagne.

Le monde aujourd'hui

Avec : Denis Leduc (animateur), Pierre Harvey et Alex Harvey (invités)

Sports

Toutes les listes Sports
Les sœurs Dufour-Lapointe

3 éléments

Patrick Roy brandit la Coupe Stanley en 1986.

8 éléments

Jean-Luc Brassard à son micro

4 éléments

Toutes les listes Sports

Chargement en cours