Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Choisir entre l’école publique et l’école privée

Choisir entre l’école publique et l’école privée

5 éléments 

Quand vient le temps d'inscrire ses enfants à l’école, certains parents hésitent entre secteur public et secteur privé. Si, pendant longtemps, les polyvalentes ont eu mauvaise presse, elles ont aujourd’hui pris un virage, afin de redevenir attrayantes. Le privé continue toutefois d’avoir un avantage, celui de pouvoir sélectionner ses élèves.

Photo : Des élèves travailent à l'ordinateur. - iStock

Matériel scolaire
Matériel scolaire   Photo : iStock

De nombreuses écoles publiques offrent des programmes spécialisés attrayants pour concurrencer les écoles privées. Pour le spécialiste de l'éducation Jean-Pierre Proulx, cette pratique a pour conséquence de séparer les plus talentueux des moins performants, qui restent dans les programmes généraux. Or, l’hétérogénéité est un facteur de succès, dit-il.

Désautels le dimanche

Avec : Michel Désautels (animateur), Jean-Pierre Proulx (invité)

Une groupe d'enfants sort de l'école.
Une groupe d'enfants sort de l'école.   Photo : iStock

Pour comprendre ce qui différencie l’école privée de l’école publique, le journaliste Michel Raunet se rend dans divers établissements pendant leurs journées portes ouvertes. Il interroge parents et enseignants sur leurs perceptions. À l’école primaire, les professeurs se sentent obligés de préparer les élèves aux examens d’admission du privé.

Désautels

Avec : Michel Désautels (animateur), Michel Raunet (journaliste)

Des élèves ayant un code vestimentaire
Des élèves ayant un code vestimentaire   Photo : iStock

Pour réfléchir à cette question, Catherine Perrin reçoit quatre personnes intéressées par la question de l’enseignement. « Est-ce que ça nous intéresse, cette société où une petite élite se reproduit dans un système parallèle? », se demande le philosophe Jocelyn Maclure. La militante Joanne Marcotte, elle, rétorque : « Il est tout à fait normal que l'argent des contribuables soit redistribué partout. »

Médium large

Avec : Catherine Perrin (animatrice), Francis Reddy, Jocelyn Maclure, Antoine Robitaille et Joanne Marcotte (invités)

Des élèves apprennent à l'ordinateur.
Des élèves apprennent à l'ordinateur.   Photo : AP/PC/Eric Risberg

Après des décennies de mauvaise presse, l’école publique a commencé à redevenir le premier choix de certains parents et élèves. Le journaliste Michel Labrecque a cherché à savoir comment les établissements d'enseignement publics ont pris le virage pour y parvenir. Il a constaté que, pour certains parents, jadis critiques devant le système public, l'école de quartier redevient une option.

Désautels le dimanche

Avec : Michel Désautels (animateur), Michel Labrecque (journaliste)

Léa Clermont-Dion et Marc-Antoine Morin
Léa Clermont-Dion et Marc-Antoine Morin   Photo : Radio-Canada/François Lemay

Marc-Antoine Morin a fréquenté une école secondaire et un cégep privés. Léa Clermont-Dion a fait tout son parcours dans le secteur public. Tous deux discutent des avantages et des inconvénients des systèmes publics et privés.

L'après-midi porte conseil

Avec : Dominique Poirier (animatrice), Léa Clermont-Dion et Marc-Antoine Morin (invités)

Société

Toutes les listes Société
Le Dr Stanley Vollant le 9 août 2016

2 éléments

Les touristes raffolent des balades en calèche

4 éléments

Gabriel Nadeau-Dubois, lors d'une manifestation en mai 2012

1 élément

Toutes les listes Société

Chargement en cours