Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Qui a tué les enfants du Saguenay–Lac-Saint-Jean?
Séries originales

Qui a tué les enfants du Saguenay–Lac-Saint-Jean?

2 éléments 

Ce récit de science épique dévoile en huit épisodes les conséquences génétiques de la fondation du Québec par un petit groupe de pionniers. La série raconte comment moins de 10 000 hommes et femmes ont façonné le destin de millions de Québécois en inscrivant un « effet fondateur » au sein de leurs cellules. C'est ce qui explique la forte présence de certaines maladies héréditaires, telle la tyrosinémie, dans des régions comme le Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le comédien Marcel Sabourin assure la narration de cette incursion fascinante dans les coulisses de la Nouvelle-France.

Une production de Sylvain Lumbroso (Studio Livrela)
Conception sonore, prise de son, montage et habillage sonore : Daniel Capeille

Photo : Les premiers colons ont légué leur patrimoine génétique à une grande majorité de Québécois. - iStock

Un nouvel épisode est offert chaque vendredi

Le pied d'un bambin sur un lit d'hôpital
Pourquoi le foie de plusieurs poupons du Saguenay–Lac-Saint-Jean subit de telles agressions mortelles?   Photo : iStock

Le premier patient que reçoit le pédiatre Jean Larochelle dans sa clinique de Chicoutimi, le 2 janvier 1965, est un bambin atteint d’une cirrhose aiguë du foie. Une maladie qui ne touche habituellement pas les enfants, et encore moins les bébés. En tentant de déterminer la cause de ce mal étrange, le docteur découvre que 29 poupons sont morts d’une cirrhose dans l'arrondissement de Jonquière depuis le milieu des années 50. Une découverte qui va lui permettre, avec d’autres spécialistes, de déterminer la cause de ce fléau : la tyrosinémie.

Qui a tué les enfants du Saguenay–Lac-Saint-Jean?

Avec : Marcel Sabourin (animation), Jean Larochelle, Janick Tremblay, Claudette Larochelle, Claude Laberge (invités) et Cécile Delage (Harpiste)

<i>L'arrivée de Champlain à Québec</i>, Henri Beau,1903
L'arrivée de Champlain à Québec, Henri Beau,1903   Photo : bibliotheque.assnat.qc.ca / Musée national des beaux-arts du Québec / Patrick Altman

À la racine de l’arbre généalogique des 29 familles victimes de la tyrosinémie, deux noms reviennent sans cesse : Louis Gagné et Marie Michel. Ces pionniers auraient donc propagé la maladie dans la province. Malgré tout, comme l’indique l’historien et démographe Hubert Charbonneau, le couple jouissait d’une santé très robuste, tout comme la majorité des colons en Nouvelle-France. En 1729, soit 85 ans après leur arrivée, les deux pionniers comptaient 550 descendants.

Qui a tué les enfants du Saguenay–Lac-Saint-Jean?

Avec : Marcel Sabourin (animation), Bertrand Desjardins, Hubert Charbonneau, Alain Gagnon (invités), Maider Martineau (accordéon chromatique et alboka) et Michel Bordeleau (vielle-à-roue et chant)

Un nouvel épisode est offert chaque vendredi

Science

Toutes les listes Science
Les abeilles sont menacées par l'utilisation abondante de produits chimiques.

1 élément

Matthieu Dugal anime Hackers extra, en exclusivité sur Première PLUS.

5 éléments

Un hélicoptère survole un feu de forêt

4 éléments

Toutes les listes Science

Chargement en cours