Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Le micro-ondes : rapide, pratique et… contesté

Le micro-ondes : rapide, pratique et… contesté

5 éléments 

La grande dame de la cuisine Jehane Benoit a fait des livres de recettes pour le micro-ondes. Des décennies plus tard, plusieurs délaissent cet appareil, digne représentant de la modernité, pour revenir à des cuissons plus traditionnelles. Malgré tout, le micro-ondes reste un incontournable, ne serait-ce que pour réchauffer un restant de soupe.

Photo : Un four à micro-ondes - iStock

L'un des premiers micro-ondes en 1947
L'un des premiers micro-ondes en 1947 - Photo : Harrison/Topical/Getty

L’animateur Fabien Fauteux raconte en quelques minutes la longue histoire du four à micro-ondes. L’ancêtre de cet appareil – qui pesait alors 300 kilos! – a été mis au point en 1947 par des ingénieurs américains. Ce n’est qu’une quarantaine d’années plus tard que les modèles japonais, plus petits et moins chers, se propageront dans les cuisines.

Histoires d'objets

Avec : Fabien Fauteux (animateur)

Une femme utilise son four à micro-ondes.
Une femme utilise son four à micro-ondes. - Photo : iStock

En 1984, on prévoit que 50 000 ménages québécois se procureront un four à micro-ondes au cours de l’année. Encore entouré de méfiance, l’appareil est pourtant vanté par les spécialistes de l’art culinaire. Dans cette entrevue, une professeure de l’Institut national des viandes assure que la cuisson au micro-ondes dévoile la vraie saveur des aliments et qu’elle leur confère « une texture parfaite ».

Il fait toujours beau quelque part

Avec : Gérard-Marie Boivin (animateur), Thérèse Daigle-Charette (invitée)

Des enfants dînent à l'école.
Des enfants dînent à l'école. - Photo : iStock

À Verdun, la direction de l'école Notre-Dame-des-Sept-Douleurs a retiré les fours à micro-ondes de son établissement. Les écoliers doivent apporter leurs repas chauds dans des récipients isothermes. La responsable du service de garde constate que la qualité des repas s'est améliorée. Le journaliste Claude Brunet questionne les enfants, qui ouvrent volontiers leur boîte à lunch.

Bien dans son assiette

Avec : Sophie-Andrée Blondin (animatrice), Claude Brunet (journaliste)

Un bébé devant un four micro-ondes
Un bébé devant un four micro-ondes - Photo : iStock

Dans les années 80, on croyait à un futur glorieux et technologique, rappelle le chroniqueur Nicolas Langelier. Le four à micro-ondes faisait partie de ces objets qui promettaient de rendre la vie merveilleuse. Trente ans plus tard, la technologie a déçu, dit-il. La méfiance s’est installée. On espère aujourd’hui créer un futur plus humain, plus authentique.

Histoires d'objets

Avec : Nicolas Langelier (chroniqueur)

Jacques Beaulieu et Mouffe, animateurs de l'émission <i>Culbute</i>
Jacques Beaulieu et Mouffe, animateurs de l'émission Culbute - Photo : Radio-Canada/Guy Dubois

En 1979, la comédienne Mouffe interprète plusieurs personnages à l’émission humoristique Culbute. Dans la peau de « Sœur Verte », elle commente l’arrivée des fours à micro-ondes dans les cuisines. Sachant que « la première chose à faire, c’est de le brancher », elle s’attarde à démontrer comment cette simple opération peut s’avérer dangereuse.

Culbute

Avec : Jacques Beaulieu (animateur), Mouffe (comédienne)

Science

Toutes les listes Science
Science
Un ovule est inséminé artificiellement

5 éléments

Science
Les abeilles sont menacées par l'utilisation abondante de produits chimiques.

1 élément

Science
Des enfants apprennent en jouant sur une tablette.

3 éléments

Toutes les listes Science

Chargement en cours