Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Bar des sciences : la médecine douce, entre l’attrait et la méfiance
Rencontres publiques

Bar des sciences : la médecine douce, entre l’attrait et la méfiance

5 éléments 

L’acupuncture, la naturopathie et l’homéopathie sont parfois critiquées. Il est difficile d’évaluer leurs résultats, explique en effet un invité de ce bar des sciences organisé par l’émission Les années lumière. Relèvent-ils d’un simple effet placebo? Faudrait-il alors les écarter? Pourtant, « il arrive un moment où notre médecine traditionnelle ne fonctionne plus », reconnaît un invité, qui prône la complémentarité des approches. Chose certaine, l’acte de soigner, de guérir ou d’accompagner dans la maladie ne se résume pas à une technique médicale. La relation humaine qui se développe entre le patient et la personne qui le traite est aussi d’une grande importance, affirment les intervenants de cette discussion.

Yanick Villedieu (animateur), Jean-Jacques Aulas, Raymond Bourret, Sylvie Dodin, Ariel Feinster (invités)

Un bar des sciences enregistré à la brasserie La Korrigane de Québec le 26 mars 2014 et diffusé le 30 mars 2014.

Photo : L'acupuncture est pratiquée depuis des millénaires. - iStock

« Si les acupuncteurs n’étaient que des experts de l’effet placebo, j’en serais très heureux », affirme Raymond Bourret, président de l’Ordre des acupuncteurs du Québec.

Rencontres publiques

Le National Council for Complementary and Alternative Medicine a dépensé cette somme pour étudier les médecines douces, et a conclu qu’elles étaient inefficaces, selon Ariel Feinster, chercheur au Département de chimie de l’Université McGill.

Rencontres publiques

Ainsi parle Ariel Feinster, de l’Université McGill, qui hésite à accoler le mot « alternative » à « médecine ».

Rencontres publiques

Lorsque Raymond Bourret, président de l’Ordre des acupuncteurs du Québec, tente de définir l’énergie, Ariel Feinster, de l’Université McGill, réagit.

Rencontres publiques

Santé

Toutes les listes Santé
Pictogrammes illustrant la douleur à plusieurs endroits

4 éléments

Le sucre est ajouté dans de nombreux produits transformés.

4 éléments

Une victime de la thalidomide en 1998

4 éléments

Toutes les listes Santé

Chargement en cours