Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Avis aux internautes de l'extérieur du Canada. Les droits liés aux Jeux Olympiques restreignent l'accès à l'écoute en direct et au rattrapage de certaines émissions.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Thérèse Casgrain, la battante

Thérèse Casgrain, la battante

4 éléments 

Née en 1896 et morte en 1981, Thérèse Casgrain est une féministe et une politicienne qui a marqué l'histoire québécoise. Tout au long de sa vie, elle a mené des combats en faveur des droits des femmes, des travailleurs et des consommateurs, de même qu'au nom de la justice sociale et de la paix. Pionnière, elle a été la première femme chef d'un parti provincial au Canada.

Photo : Une partie de la page couverture de Thérèse Casgrain : la gauchiste en collier de perles - Éditions Fides

Thérèse Casgrain
Thérèse Casgrain - Photo : Presse Canadienne

Aux mauvaises langues qui lui reprochent d’aider les pauvres d’une façon détachée, vêtue de son manteau de vison, Thérèse Casgrain répond que c’est son manteau qui est détaché, mais assurément pas elle. En entrevue avec Andréanne Lafond en 1968, elle parle, entre autres, de son enfance austère au pensionnat dès 8 ans et de sa liberté de petite fille, plus restreinte que celle de ses frères.

Hommes de notre temps

Avec : Andréanne Lafond (animatrice), Thérèse Casgrain (invitée)

Thérèse Casgrain milite contre les essais nucléaires.
Thérèse Casgrain milite contre les essais nucléaires. - Photo : Presse canadienne

« Je conteste depuis que je suis au monde », affirme Thérèse Casgrain, qui a milité toute sa vie pour améliorer le sort des femmes et des plus démunis. Dans cette entrevue accordée en 1970, elle parle de ses débuts en politique, de l’appui qu’elle a reçu de son mari dans son choix de carrière et du Québec, qu’elle trouve « terriblement traditionaliste », le droit de vote aux femmes y ayant été accordé 15 ans plus tard que dans toutes les autres provinces.

L'expérience des autres

Avec : François Baby (animateur), Thérèse Casgrain (invitée)

Thérèse Casgrain
Thérèse Casgrain - Photo : Bibliothèque et Archives Canada

Au lendemain de la mort de Thérèse Casgrain, le 3 novembre 1981, l’écrivaine Simonne Monet-Chartrand se souvient de sa ténacité et de son ardeur au travail. Thérèse Casgrain s’est présentée neuf fois en politique sans jamais être élue. Malgré cela, elle ne s'est jamais découragée. Seule la lenteur de l’évolution de la société québécoise pouvait, parfois, la rendre amère.

Présent

Avec : Louis Martin (animateur), Simonne Monet-Chartrand (invitée)

Nicolle Forget
Nicolle Forget - Photo : Radio-Canada/Marie-Sandrine Auger

« Elle était politiquement incorrecte. De nos jours, cela serait insupportable. Elle serait constamment censurée », croit sa biographe, Nicolle Forget, qui s'est penchée sur sa vie dans l’ouvrage Thérèse Casgrain : la gauchiste en collier de perles. Elle parle de sa constance, de son sens de la répartie et d’humour, de ses phrases assassines, puis elle explique ce qui a forgé cette battante.

Médium large

Avec : Catherine Perrin (animatrice), Nicolle Forget (invitée)

Politique

Toutes les listes Politique
Politique
Claire Kirkland-Casgrain entourée d'hommes politiques, dont Jean Drapeau

1 élément

Politique
Jack Layton le soir de l'élection du 2 mai 2011

5 éléments

Politique
Gravure d'Albrecht Dürer (1515) utilisée pour le matériel promotionnel du Parti rhinocéros

6 éléments

Toutes les listes Politique

Chargement en cours