Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Mémoires : Marcel Dubé raconte
Séries documentaires

Mémoires : Marcel Dubé raconte

18 éléments 

En 18 épisodes, l'émission Mémoires revient sur la vie et l'œuvre de l'auteur Marcel Dubé, de son enfance dans le « Faubourg à m'lasse » à sa consécration, sans oublier sa maladie, son désenchantement et son rapport difficile au théâtre des années 1990. À travers ses propres mots et ceux de ses amis, plongez dans l'univers pluriel et complexe d'un de nos premiers grands dramaturges.

Série diffusée du 20 juillet au 16 novembre 1989

Photo : Marcel Dubé en 1959 - Radio-Canada / Henri Paul

Un commerce du Faubourg à m'lasse en 1963
Un commerce du Faubourg à m'lasse en 1963   Photo : Archives de la Ville de Montréal

Dans ce premier épisode, Marcel Dubé relate des souvenirs d'enfance dans le « Faubourg à m’lasse », dont il rappelle l'origine du nom et en décrit les lieux et les commerces. Il parle de son grand-père qui demeurait dans le quartier, des jeux que les jeunes s'inventaient, des repas du dimanche, de l'importance de l'instruction pour ses parents, de ses années d'études jusqu'au cours classique.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé adolescent
Marcel Dubé adolescent   Photo : Archives de Radio-Canada

Au cours de cette émission, Marcel Dubé raconte ses souvenirs de jeunesse, dont ses années d'études classiques au Collège Sainte-Marie : « des années grisantes ». Il nous dit comment est né son intérêt pour la littérature et son désir d'écrire. Il se rappelle les premiers textes qu'il a écrits, le climat qui régnait au collège, sa participation dans une chorale, son implication dans le sport et ses amis d'adolescence.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Le réalisateur Louis-Georges Carrier et l'auteur et comédien Marcel Dubé en 1957
Le réalisateur Louis-Georges Carrier et l'auteur et comédien Marcel Dubé en 1957   Photo : Radio-Canada/Paul Henri

Marcel Dubé évoque la liberté de l'adolescence et son appréhension du monde adulte. Il souligne l'échec de la première pièce qu'il a écrite et le succès de la seconde, De l'autre côté du mur, la première dramatique canadienne produite à Radio-Canada. Il parle de sa découverte des poètes et de l'immense succès de sa pièce Zone.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

La comédienne Monique Miller dans le rôle de Florence, une pièce de Marcel Dubé, en 1957
La comédienne Monique Miller dans le rôle de Florence, une pièce de Marcel Dubé, en 1957   Photo : Archives de Radio-Canada

Au cours de cette émission, la comédienne Monique Miller parle du succès de la pièce Zone. Elle souligne que Marcel Dubé était le premier auteur important du Québec qui écrivait, à une même époque, autant pour la radio que pour la télévision et le théâtre. Elle se remémore également la tradition perdue des grands télé-théâtres à Radio-Canada et le personnage de Florence, qu'elle a interprété à la fin des années 1950.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé et Monique Miller (invités)

Marcel Dubé au collège
Marcel Dubé au collège   Photo : Archives de Radio-Canada

Marcel Dubé parle de son attachement pour sa famille, de la façon dont elle a influencé son choix de carrière et l'a aidé à monter ses premiers spectacles. Il explique l'importance de se trouver une identité pour faire une littérature originale, parle de sa démarche de création, du manque d'intérêt des anglophones pour le théâtre francophone et du premier groupe de comédiens avec lesquels il a travaillé.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé en 1957
Marcel Dubé en 1957   Photo : Archives de Radio-Canada

Marcel Dubé se rappelle l'exaltation dans laquelle il a écrit sa pièce Zone, l'étroite collaboration qu'il avait avec les metteurs en scène et les réalisateurs au début de sa carrière, et des conditions salariales de l’époque. Il raconte ses débuts d'auteur pour la télé et la radio dans les années 1950. Pour écrire, il avait loué un local au coin des rues Bishop et Sainte-Catherine à Montréal.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Une scène du télé-théâtre <i>Chambre à louer</i> de Marcel Dubé
Une scène du télé-théâtre Chambre à louer de Marcel Dubé   Photo : Archives de radio-Canada

Marcel Dubé parle de son apprentissage de la vie militaire; de l'origine de sa pièce Chambre à louer; du passage d'histoires d’adolescents à celles mettant en scène des adultes, puis de l'unification de ces deux univers; de ses pièces Florence et Un simple soldat, ainsi que de la présentation, en direct à la télévision, de celle-ci, un de ses plus beaux souvenirs.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Le comédien Raymond Lévesque dans la pièce <i>Médée</i> de Marcel Dubé
Le comédien Raymond Lévesque dans la pièce Médée de Marcel Dubé   Photo : Archives de Radio-Canada

Marcel Dubé parle de son personnage de Médée, un rôle qu'il avait écrit pour Raymond Lévesque, mais aussi de la difficulté qu'il a eue à écrire Le temps des lilas. Le critique littéraire Jean Éthier-Blais analyse l'œuvre de Dubé. Selon lui, il a repris la littérature québécoise là où Gabrielle Roy l'avait laissée avec Bonheur d'occasion.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Une scène du télé-théâtre <i>Le temps des lilas</i> de Marcel Dubé en 1962
Une scène du télé-théâtre Le temps des lilas de Marcel Dubé en 1962   Photo : Archives de Radio-Canada

Marcel Dubé parle des années 1950, où il écrivait pour le théâtre, la radio et la télévision, et exerçait tout à la fois les métiers de traducteur pour des documentaires et de journaliste. Il se rappelle Le temps des lilas et sa présentation à Paris en 1958. Enfin, il se souvient de son premier téléroman, La côte de sable, et de la camaraderie qui régnait sur le plateau.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé, à gauche, assistant à une répétition de sa pièce <i>Chambre à louer</i> en 1956.
Marcel Dubé, à gauche, assistant à une répétition de sa pièce Chambre à louer en 1956.   Photo : Archives de Radio-Canada

Marcel Dubé raconte les voyages qu'il a faits pour voir ce qu'il se faisait ailleurs en théâtre : New York, Londres, puis un premier voyage à Paris, où il a vécu six mois en 1953-1954. Il parle de ses pièces Chambre à louer et Bilan, et relate son expérience à CKAC, où il avait remplacé René Lévesque. Il parle également de son inspiration pour le titre de son recueil de poésie, Poèmes de sable.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé en 1960
Marcel Dubé en 1960   Photo : Radio-Canada / Archives de Radio-Canada

Marcel Dubé nous entretient de sa pièce Les beaux dimanches, qui témoigne de la difficulté d'être et de l'aliénation politique particulière aux Québécois au début des années 1960. Il rend compte de son expérience de traducteur pour des pièces en anglais et parle de ses pièces Le pauvre amour, Un matin comme les autres et Porté disparu.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé en 1974
Marcel Dubé en 1974   Photo : Radio-Canada/André Le Coz

Marcel Dubé évoque comment il a été ébranlé par l'arrivée du dramaturge Michel Tremblay sur la scène théâtrale. Il reproche aux pièces de Tremblay leur misérabilisme et l'utilisation que l’auteur y fait du joual, qui n'est, selon lui, qu'une réalité montréalaise. Il regrette qu'on bafoue ainsi les valeurs de la langue française.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé recevant un prix Splendeurs en 1958
Marcel Dubé recevant un prix Splendeurs en 1958   Photo : Archives de Radio-Canada

Au cours de cette émission, Marcel Dubé nous entretient des prix prestigieux qu'il a reçus au cours de sa carrière et parle des six années de maladie pendant lesquelles il a, malgré tout, continué à écrire. Enfin, il nous fait part de ses souvenirs d'écriture pour deux de ses pièces, Dites-le avec des fleurs et Le réformiste.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Le dramaturge québécois Marcel Dubé, en 1974
Le dramaturge québécois Marcel Dubé, en 1974   Photo : Radio-Canada/André Le Coz

Marcel Dubé évoque son besoin de rompre avec le milieu théâtral à la fin des années 1960, les longues années qu'a duré la maladie de Krohn, ses inquiétudes et sa crainte de mourir. Il parle de son désenchantement envers le milieu théâtral ainsi que de sa collaboration avec Claude Léveillée pour les Jeux olympiques de 1976.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé sur le plateau de « La vie promise » en 1982.
Marcel Dubé sur le plateau de « La vie promise » en 1982.   Photo : Radio-Canada/André Le Coz

Marcel Dubé nous parle de l'évolution de sa carrière dans les années 1970, après sa maladie; de ses œuvres Le testament, L'été s'appelle Julie et Au retour des oies blanches, pièce à laquelle il demeure le plus attaché, et il évoque les circonstances dans lesquelles il l’a écrite. Enfin, il parle de son engagement politique pour le « oui » lors du référendum de 1980.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé, image tirée du générique de l'émission <i>Le monde de Marcel Dubé</i>
Marcel Dubé, image tirée du générique de l'émission Le monde de Marcel Dubé   Photo : Archives de Radio-Canada

Marcel Dubé pense à la vie d'écrivain qu'il aurait menée s'il avait pu recommencer et des choix qu'il aurait faits. Il parle aussi de son attitude par rapport à l'échec et des moments de bonheur avec sa compagne de vie, qu'il a épousée en 1976 et à qui il rend hommage. Il décrit son manque d'intérêt envers le théâtre d'aujourd'hui et ses projets en cours, entre autres le scénario d'un film inspiré d'un fait vécu.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Le générique de l'émission <i>Le monde de Marcel Dubé</i>
Le générique de l'émission Le monde de Marcel Dubé   Photo : Archives de Radio-Canada

Extraits choisis parmi les propos de Marcel Dubé recueillis au cours des 16 émissions précédentes.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Marcel Dubé (invité)

Marcel Dubé
Marcel Dubé   Photo : Maxime Côté

Dernière de 18 émissions sur la vie et l'œuvre de l'auteur Marcel Dubé. Au cours de cette émission, nous proposons la lecture de deux textes inédits de Marcel Dubé : Fleur de lit, écrit pour un ballet sur une musique de Claude Léveillée, et Les collines dévorées, extrait d'un roman à paraître.

Mémoires : Marcel Dubé raconte

Avec : Jacques Rivard (animateur), Monique Miller et Guy Godin (lectures)

Chargement en cours