Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Herménégilde Chiasson, l’Acadie en mots et en images

Herménégilde Chiasson, l’Acadie en mots et en images

4 éléments 

Artiste multidisciplinaire, l’Acadien Herménégilde Chiasson s’est exprimé autant par la plume que par le pinceau. Auteur d’un imposant corpus poétique, il a communiqué dans ses mots une identité acadienne qui se cherche, se définit, se remet en question. Sa notoriété dépasse les frontières de sa région. Il a aussi été lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick.

Photo : Herménégilde Chiasson, artiste multidisciplinaire et ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick - Marcia Babineau

Herménégilde Chiasson en fonction comme lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick
Herménégilde Chiasson en fonction comme lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick   Photo : Archives de Radio-Canada

La fonction de lieutenant-gouverneur, très prestigieuse et accompagnée d’un protocole assez sérieux, ne semble pas toute faite pour un artiste comme Herménégilde Chiasson, estime l’animateur Patrick Masbourian. « On a essayé de décontracter cette fonction-là », reconnaît l’auteur, qui a profité de cette tribune politique pour s’exprimer sur l’importance de l’art dans la société.

PM réseau

Avec : Patrick Masbourian (animateur), Herménégilde Chiasson (invité)

Herménégilde Chiasson en 2014
Herménégilde Chiasson en 2014   Photo : Radio-Canada/Pascale Kutowski

Ce sont les arts visuels qui l’inspirent lorsqu’il se met à l’écriture, révèle Herménégilde Chiasson au cours de cette entrevue avec l’animateur René Homier-Roy. Il parle de sa dernière œuvre, une sorte d’autobiographie composée de 12 tomes très courts et aux formes littéraires variées. Il aborde également ce que signifie, pour lui, le fait d’être Acadien et ce qui distingue sa génération des plus jeunes.

Culture club

Avec : René Homier-Roy (animateur), Herménégilde Chiasson (invité)

Hermenegilde Chiasson et la gouverneure générale Adrienne Clarkson
Hermenegilde Chiasson et la gouverneure générale Adrienne Clarkson   Photo : Presse Canadienne/Adrian Wyld

« La poésie est partout, elle est même parfois dans les livres », dit avec humour l’artiste et auteur Herménégilde Chiasson. Questionné sur ce qu’est la poésie et sur son rôle, il explique que le monde est pour lui un magma assez gris que les poètes regardent d’une certaine manière. Ils utilisent la force vive du langage pour « connecter avec la beauté, la grâce et le salut ». Pour lui, nul doute, l’art peut sauver le monde.

Par les temps qui courent

Avec : Francine Plourde (journaliste), Herménégilde Chiasson (invité)

Herménégilde Chiasson en 1978
Herménégilde Chiasson en 1978   Photo : Archives de Radio-Canada

« L’Acadie, ça n’existe pas vraiment, et pourtant, ça existe », affirme l’auteur Herménégilde Chiasson en 1975. « Il y a des Acadiens, mais pas d’Acadie », ajoute-t-il, avant de préciser qu’il est difficile de consolider une option politique alors que les Acadiens sont répartis dans plusieurs provinces. Ce qui unit cette nation, c’est la déportation, dit-il. « Toute l’énergie s’est concentrée sur la survivance. »

Gens de mon pays

Avec : Herménégilde Chiasson (invité)

Arts

Toutes les listes Arts
Joanne Corneau, alias Corno

1 élément

Sylvain Lelièvre au micro

7 éléments

Des jeunes de l'école multiethnique La Voie dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal ont lu Les Belles-sœurs de Michel Tremblay.

1 élément

Toutes les listes Arts

Chargement en cours