Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Patrice Desbiens, l'homme invisible

Patrice Desbiens, l'homme invisible

7 éléments 

Une des voix les plus importantes de l’Ontario francophone, le prolifique poète Patrice Desbiens, a représenté Sudbury tout au long de sa carrière. Après plus de 20 recueils, celui qui est déménagé à Montréal il y a de nombreuses années garde son regard acéré et sa manière bien à lui de faire de la poésie et de toucher les lecteurs de tous les horizons.

Photo : Patrice Desbiens lit au lancement de son recueil Le quotidien du poète, en avril 2016, à la librairie Le port de tête, à Montréal. - Prise de parole/Sylvain Cormier

Patrice Desbiens en entrevue à Radio-Canada en 1977
Patrice Desbiens en entrevue à Radio-Canada en 1977   Photo : Radio-Canada

Au micro de France Jodoin, à Sudbury, le poète Patrice Desbiens parle de son recueil Cascadeurs de l’amour, une œuvre empreinte de sensibilité. Inspirée de son vécu, sa poésie devait être, explique le poète, « à fleur de peau, parce que la situation était comme ça ». Puis, il aborde sa renommée, acquise au fil des années, ainsi que son rapport à la critique, qu’il doit parfois déchiffrer avec le dictionnaire.

Plein Nord

Avec : France Jodoin (animatrice), Patrice Desbiens (invité)

Sudbury, Patrice Desbiens
Sudbury, Patrice Desbiens   Photo : Prise de parole

Robert Dickson, le poète qui a « révélé » Patrice Desbiens aux Éditions Prise de parole, célèbre la force de la poésie de ce dernier, qui touche un public particulièrement large. Il raconte, entre autres, comment un ami professeur, après avoir mis du Desbiens au programme de son cours, a surpris ses étudiants à lire et à échanger des opinions sur les poèmes dans les corridors du collège.

Témoignages des aînés

Avec : Denis St-Jules (animateur), Robert Dickson (invité)

Couverture de <em>L'homme invisible / The Invisible Man</em>
Couverture de L'homme invisible / The Invisible Man   Photo : Prise de parole

Patrice Desbiens parle de son recueil phare, L’homme invisible/The Invisible Man, œuvre bilingue où l’on suit (presque) la même histoire, parallèlement, en français et en anglais. Il décrit aussi son besoin viscéral d’écrire, avant de réciter un de ses poèmes.

Les Francos-Ontariens

Avec : Marie-Andrée Michaud (animatrice), Patrice Desbiens (invité)

La dactylo de Patrice Desbiens
La dactylo de Patrice Desbiens   Photo : Patrice Desbiens

Patrice Desbiens a quitté Sudbury il y a de nombreuses années. À l’occasion d’une visite dans la ville qui habite constamment sa poésie, il se trouve en compagnie de l'animateur Stéphane Gauthier et de son complice de toujours, Robert Dickson. Ils échangent sur le sentiment d’appartenance à un pays, à une ville ou à un territoire, et de l’importance de ce sentiment pour les poètes.

C'est le début de la fin

Avec : Stéphane Gauthier et Robert Dickson (animateurs), Patrice Desbiens (invité)

Chloé Sainte-Marie
Chloé Sainte-Marie   Photo : ICI Radio-Canada/Anik Moulin

Chloé Ste-Marie rend hommage à Patrice Desbiens, dont elle a déjà chanté plusieurs textes. Elle récite aussi des extraits de deux poèmes que Desbiens a écrits pour elle : La haine et Comme dans un film.

Vous m'en lirez tant

Avec : Jean Fugère (animateur), Chloé Ste-Marie (invitée)

Le comédien Alain Doom dans la pièce <em>Du pépin à la fissure</em> de Patrice Desbiens, au Théâtre de la licorne en 2003
Le comédien Alain Doom dans la pièce Du pépin à la fissure de Patrice Desbiens, au Théâtre de la licorne en 2003   Photo : Radio-Canada

« La solitude, c’est quand tu mets ton chat dehors, pis qu’il revient pus. » C’est avec cette image forte que Patrice Desbiens commence sa réflexion sur la solitude et l’importance, pour le poète, d’être seul et de rester fidèle à lui-même.

C'est le début de la fin

Avec : Stéphane Gauthier et Robert Dickson (animateurs), Patrice Desbiens (invité)

Patrice Desbiens récite un poème (circa 2007)
Patrice Desbiens récite un poème (circa 2007)   Photo : Radio-Canada

Patrick Masbourian s’entretient avec Patrice Desbiens au lancement de son recueil Pour de vrai. Entrecoupée de lectures de poèmes, l’entrevue porte autant sur la situation du français en Ontario que sur le remplacement des librairies par des boutiques de vêtements. « Juste comme on pense avoir réponse à tout, on oublie la question. »

Bouillant de culture

Avec : Patrick Masbourian (journaliste), Patrice Desbiens (invité)

Arts

Toutes les listes Arts
La science-fiction nourrit l'imaginaire des scientifiques.

5 éléments

Robert Lepage dans le spectacle Vinci

3 éléments

Nicole Leblanc en Rose-Anna St-Cyr dans « Le temps d'une paix »

1 élément

Toutes les listes Arts

Chargement en cours