Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Le fabuleux destin de <i>Starmania</i>

Le fabuleux destin de Starmania

5 éléments 

Fruit d’une collaboration entre le parolier québécois Luc Plamondon et le compositeur français Michel Berger, l’opéra rock Starmania a été un véritable succès artistique et a marqué l’univers de la musique francophone. Cette aventure musicale, qui traite de la quête de célébrité et d’émancipation, reste encore aujourd’hui très actuelle.

Photo : Luc Plamondon, Michel Berger et une partie de la distribution de Starmania - Archives de Radio-Canada/Jean-Pierre Karsenty

Judith Bérard (d) dans le rôle de Cristal en 1993
Judith Bérard (d) dans le rôle de Cristal en 1993   Photo : Getty Images/AFP/Patrick Kovarik

Après la tournée parisienne en 1979, Luc Plamondon explique que Starmania raconte la contestation envers une société où tout est uniformisé. Ses personnages principaux doivent « se battre pour faire briller leur étoile ». Le producteur français Roland Hubert décrit la pièce comme un succès incontestable. La critique Jacqueline Cartier se dit déçue de la mise en scène, qu’elle a trouvée lassante.

Présent

Avec : Claude Sauvé (animateur), Luc Plamondon, Roland Hubert, Francis Morane et Jacqueline Cartier (invités)

Luc Plamondon et Michel Berger, le soir de la première de <i>Starmania</i> à Paris en 1979
Luc Plamondon et Michel Berger, le soir de la première de Starmania à Paris en 1979   Photo : Archives de Radio-Canada

Le compositeur Michel Berger et le parolier Luc Plamondon racontent comment ils en sont venus à créer ensemble Starmania, une pièce structurée comme un opéra, mais avec une musique d’inspiration rock accompagnée de cuivres. La pièce reflète une rencontre des cultures québécoise et française, disent-ils, ajoutant que les textes recèlent un haut niveau de difficulté pour les interprètes.

À l'écoute de...

Avec : Michel Berger et Luc Plamondon (invités)

La chanteuse Fabienne Thibeault a reçu ses insignes de chevalier de la Légion d'honneur en 2010.
La chanteuse Fabienne Thibeault a reçu ses insignes de chevalier de la Légion d'honneur en 2010.   Photo : Getty Images/AFP/Mehdi Fedouach

La chanteuse Fabienne Thibeault n’avait jamais eu à jouer la comédie avant d’incarner Marie-Jeanne, la serveuse automate de l’Underground Café, dans Starmania. Elle raconte que le metteur en scène Tom O'Horgan avait indiqué à la distribution qu’un rôle secondaire ne doit pas prendre trop de place, à défaut de quoi on devient « une star, mais une star idiote ».

La vie quotidienne

Avec : Lizette Gervais (animatrice), Fabienne Thibeault (invitée)

Luc Plamondon, aux funérailles nationales de René Angélil en 2016
Luc Plamondon, aux funérailles nationales de René Angélil en 2016   Photo : Getty Images/Kate Hutchinson

Même 17 ans après le lancement du disque, Starmania constitue une occupation continue pour Luc Plamondon. Il raconte à Franco Nuovo que la pièce est devenue une œuvre populaire, ce qui étonne le parolier. « Il y a un phénomène d’identification qui dépasse le simple succès du spectacle. Ça devient un spectacle culte. Les gens ont l’impression qu’on leur raconte leur vie. »

En direct

Avec : Franco Nuovo (animateur), Luc Plamondon (invité)

Luc Plamondon au Festival de Cannes en 2006
Luc Plamondon au Festival de Cannes en 2006   Photo : Getty Images/AFP/Pascal Guyot

« Je pense que j’ai tout mis dans Starmania. Ç’a été l’aboutissement de 10 ans de création », dévoile Luc Plamondon à l’animateur René Homier-Roy. « Le sujet est tellement actuel que je pense que c’est maintenant qu’il faut faire le film », dit le parolier, évoquant, deux ans après les attentats de 2001, son personnage de terroriste qui met une bombe au 100e étage d’une tour.

C'est bien meilleur le matin

Avec : René Homier-Roy (animateur), Luc Plamondon (invité)

Arts

Toutes les listes Arts
Des comédiens disputent un match d'improvisation en hommage à Robert Gravel.

1 élément

Le conteur François Lavallée

9 éléments

Boucar Diouf et Dany Laferrière le 28 novembre 2013 au colloque L’humour sens dessus dessous

1 élément

Toutes les listes Arts

Chargement en cours