Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Visite guidée

Bienvenue sur Première PLUS

Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Vue de Première PLUS sur mobile, tablette et ordinateur
Alys Robi : une vie de gloire et de misère

Alys Robi : une vie de gloire et de misère

4 éléments 

Alys Robi, de son vrai nom Alice Robitaille, est née à Québec en 1923. Fille d’un lutteur à qui elle attribue son succès, Alys Robi est initiée au chant, à la claquette et à moult disciplines artistiques dès ses 4 ans. Dans les années 1930, sa carrière connaît une ascension spectaculaire. Elle se produit un peu partout dans le monde et chante avec les plus grands, dont Frank Sinatra. Puis, un grave accident d’auto et une peine d’amour la plongent dans une dépression nerveuse. Elle est internée pendant plus de cinq ans, période durant laquelle elle subira des opérations à crâne ouvert, dont une lobotomie. Les médias feront de son histoire leurs choux gras. Alys Robi devra redoubler d’ardeur à sa sortie de l’hôpital psychiatrique afin de relancer sa carrière. Elle s’éteindra le 28 mai 2011.

Photo : La chanteuse Alys Robi - Gaby

Alys Robi en 1957
Alys Robi en 1957   Photo : Bruno of Hollywood

Dans cette entrevue, accordée en 1970, elle raconte notamment la fois où Charles Trenet s’est installé en coulisses pour entendre son tour de chant à la Comédie-Canadienne. La chanteuse avait fait venir de Russie une robe à longue traîne. Avant l’entrée en scène d’Alys Robi, Charles Trenet s’est placé les deux pieds sur sa traîne. Quand la chanteuse est entrée en scène, sa traîne est restée sous les pieds de Charles Trenet. « J’ai fait toute ma chanson avec une robe déchirée. »

Au temps du 78

Avec : Joël Le Bigot (animateur), Alys Robi (invitée)

Alys Robi en 1948
Alys Robi en 1948   Photo : Roméo Gariépy

Alys Robi a commencé à chanter dès ses quatre ans. Elle se souvient qu’à l’époque, elle préférait jouer à la poupée plutôt que chanter. C’est vers 12 ans que la jeune fille a compris que le chant était sa vocation. Dans cet entretien, accordé en 1980, elle revient entre autres sur l’importance du rôle qu’a joué son père dans sa vie. « C’est mon père qui a fait Alys Robi », raconte-t-elle. Il lui montrait comment se présenter sur scène et choisissait ses costumes.

Le grand carrousel du samedi matin

Avec : Jacques Houde (animateur), Alys Robi (invitée)

Alys Robi dans un studio de radio, le 17 novembre 1970
Alys Robi dans un studio de radio, le 17 novembre 1970   Photo : Radio-Canada/Jean-Pierre Karsenty

« C’est une carrière qui a été déformée », estime Jean Beaunoyer, auteur du livre Fleur d’Alys, en parlant du traitement médiatique réservé à Alys Robi lors des moments difficiles de sa vie. La chanteuse revient, entre autres, sur la période pendant laquelle elle a été internée et a subi une lobotomie. Puis, elle raconte comment, avant d’être internée, elle a vécu la gloire. Elle explique ensuite qu’après son internement, elle a été obligée de travailler dans des clubs de troisième ordre afin de relancer sa carrière.

Un air de famille

Avec : Dominique Payette, Lise Payette et Sylvie Payette (animatrices), Alys Robi et Jean Beaunoyer (invités)

Alys Robi en 1949
Alys Robi en 1949   Photo : Roméo Gariépy

«  Ce n’est pas facile de revenir à la surface, mais c’est faisable , estime Alys Robi. À 23 ans, la carrière de la chanteuse s’est arrêtée brusquement. Elle raconte à l’animateur Jacques Bertrand qu’elle s’est brisé le crâne dans un accident de voiture. S’en est suivi un caillot au cerveau. Elle revient, entre autres, sur son enfance et sur le travail acharné qu’elle a dû accomplir pour devenir une vedette. Elle s’estime chanceuse, malgré la vie difficile qu’elle a menée, que l’on reconnaisse encore aujourd’hui son talent.

Bonjour l'ambiance

Avec : Jacques Bertrand (animateur), Alys Robi (invitée)

Arts

Toutes les listes Arts
Claude Léveillée le 16 octobre 1961

5 éléments

Des jeunes de l'école multiethnique La Voie dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal ont lu Les Belles-sœurs de Michel Tremblay.

1 élément

Pierre Thibault

2 éléments

Toutes les listes Arts

Chargement en cours