Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du mardi 14 novembre 2017

Climat : un « optimisme modéré » à Bonn selon Sylvain Gaudreault

Publié le

Vue en plongée de la salle dans laquelle sont réunis les délégués pour la COP23.
Quelque 20 000 participants sont attendus pour la COP23, qui se déroulera jusqu'au 17 novembre à Bonn, en Allemagne   Photo : Getty Images / OLIVER BERG

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, affirme qu'un « optimisme modéré » plane sur les travaux de la 23e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Bonn, en Allemagne.

Un texte de Vicky Boutin

Le porte-parole du Parti québécois en matière d’environnement est sur place depuis quelques jours pour suivre les discussions.

En entrevue à l’émission Y’a des matins, M. Gaudreault a indiqué que tous les participants étaient déçus de la décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l’Accord de Paris. À la lumière des propos de certains gouverneurs et autres élus américains, il constate toutefois que le mouvement des états qui font des efforts constants pour améliorer la situation ne pourra pas être freiné par l’opposition du président américain.

Le député du PQ Sylvain Gaudreault durant la période des question à l'Assemblée nationale
Le député du PQ Sylvain Gaudreault Photo : Radio-Canada

L’absence de Philippe Couillard

Même s'il salue la présence de la ministre québécoise de l’Environnement, Sylvain Gaudreault affirme que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, aurait dû être sur place, à l’image de plusieurs gouverneurs américains.

Dans la lutte contre les changements climatiques, les états qu’on appelle subnationaux ou les états fédérés, comme le Québec ou les états américains, ont un rôle important à jouer.

Sylvain Gaudreault, député du PQ dans Jonquière et porte-parole en matière d'environnement

Il maintient que le Québec est très bien perçu à l’échelle internationale, même s’il reste beaucoup de chemin à parcourir. M. Gaudreault n’est pas du même avis pour ce qui est du Canada, qu’il considère complètement « absent » à Bonn.

« Justin Trudeau, au-delà des selfies, les gens voient que finalement sa politique sur l’environnement n’est pas plus avancée que celle de Stephen Harper », affirme le député en entrevue.

La 23e conférence de l’ONU se termine le 17 novembre.

Chargement en cours