Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du lundi 6 novembre 2017

Première journée pour Josée Néron comme mairesse de Saguenay

Publié le

Josée Néron dans nos studios radio
La mairesse de Saguenay Josée Néron au lendemain de son élection.   Photo : Radio-Canada / Meghann Dionne

Au lendemain de son élection en tant que mairesse de Saguenay, Josée Néron estime qu'elle n'aurait pas pu remporter l'élection sans l'aide des membres de son équipe.

Un texte de Meghann Dionne

Dimanche soir, seulement trois candidats de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) sur quinze ont été élus comme conseillers municipaux. Malgré ce résultat, Mme Néron voit les choses d'un bon oeil.

Il y a eu beaucoup de sucre cassé sur le dos des partis et ce sera à nous de prouver qu'un parti peut opérer sans être partisan malsain.

Josée Néron, mairesse de Saguenay et chef de l'ERD

Un horaire déjà bien rempli

Au cours de la journée de lundi, Mme Néron doit rencontrer le directeur général de la Ville, Jean-François Boivin. D'ailleurs, elle a déjà entamé la discussion avec lui. « Une de mes priorités, c'est que le conseil municipal puisse, dès son entrée en poste, commencer à préparer le budget », a-t-elle indiqué à l'émission Y'a des matins.

On vit sur l'adrénaline depuis hier soir. Quatre heures de sommeil cette nuit. Encore beaucoup de travail aujourd'hui.

Josée Néron, mairesse de Saguenay et chef de l'ERD

Le désir de changement

Josée Néron a senti l'appui de la population s'intensifier au cours de la dernière semaine de campagne.

« Avec ce que j'entendais, je sentais que le vote allait être encore plus prédominant. Les gens voulaient du changement et ils reconnaissent le travail [que l'ERD] a fait au cours des dernières années », croit la nouvelle mairesse de Saguenay.

Bras de fer avec Promotion Saguenay

« C'est une aberration. Les gens d'affaires et la population sont choqués de voir qu'une telle chose puisse se faire à deux jours des élections », s'indigne Josée Néron, en faisant référence aux nouvelles nominations à la présidence et à la direction générale de Promotion Saguenay.

Qu'une organisation comme Promotion Saguenay, qui est extra politisée, puisse penser qu'une démarche de dépolitisation par elle-même puisse être crédible, c'est invraisemblable.

Josée Néron, mairesse de Saguenay et chef de l'ERD

Par ailleurs, Josée Néron espère changer la gouvernance et la répartition des pouvoirs au sein du conseil municipal. « Vous allez voir le pouvoir redescendre au niveau du conseil municipal. Il va y avoir débat », assure-t-elle. Elle promet qu'il y aura au moins une séance de travail aux 15 jours.

Chargement en cours