Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du vendredi 3 novembre 2017

Reflector, une pièce coup de point du Théâtre Gargantua

Publié le

Le décor de la pièce «Reflector» est composé de nombreuses photos
La pièce «Reflector», est écrite par Michael Spence, du Théâtre Gargantua   Photo : Radio-Canada / Isabelle Gobeil

La compagnie de théâtre Gargantua célèbre ses 25 ans avec une pièce poignante.

Reflector écrite par Michael Spence s'attarde à la présence et à l'importance des images dans notre vie.

À l'ère où le monde est bombardé d'images dans les médias et sur les réseaux sociaux, que reste-t-il de ces images-là? Certaines marquent l'imaginaire plus que d'autres. La photo du corps petit Syrien Alan Kurdi échoué sur une plage de Turquie en est un exemple. Cette photo a ouvert les yeux du monde et a incité plusieurs à agir.

C'est d'ailleurs ce phénomène qui a été à la source de Reflector. La compagnie de Theâtre Gargantua a créé une expérience immersive à la mise en scène impressionnante, rythmée et en mouvement qui nous transporte autant dans la tête de ceux qui prennent des clichés marquants que dans la tête de ceux qui les regardent et les consomment.

Reflector, c'est l'histoire de la façon dont les images journalistiques peuvent marquer le monde et comment elle peuvent créer un courant, une dénonciation.

C'est aussi l'histoire de l'importance de ces gens derrières les caméras qui prennent des clichés qui vont marquer leur vie.

À voir au théâtre Passe Muraille au 16 Ryerson à Toronto jusqu'au 18 novembre.

Chargement en cours