Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du jeudi 7 septembre 2017

La passion du sport peut-elle commencer à l’école?

Publié le

Terrain de soccer
Terrain de soccer   Photo : Pixabay

L'année scolaire est maintenant commencée. Si certains écoliers sont heureux de retrouver leurs camarades de classes, d'autres sont heureux de revoir leurs coéquipiers!

Pour parler de l'importance du sport à l'école, Marie-Lou St-Onge accueille le directeur sportif de l’École secondaire publique Louis-Riel, Joé Fournier, et le coordonnateur du sport-étudiant à l’École secondaire Mont-Blue, Marc-André Labelle.

Les intervenants sont dans le studio de Sur le vif à Ottawa
Marc-André Labelle, Chantal Plouffe, Joé Fournier et Marie-Lou St-Onge Photo : Radio-Canada/Manon Bouvier-Nerbonne

Le sport est une bonne façon d'apprendre le respect de soi, des autres et de l’autorité. Il permet à des jeunes en difficulté d’apprentissage de trouver la motivation de retourner à l’école et les aide à se remettre dans le droit chemin.

Au football ou au soccer, si l’on veut continuer, il faut aller au collégial ou au niveau universitaire. Donc, ça les force et les incite à continuer leurs études.

Marc-André Labelle, coordonnateur du sport-étudiant à l'école secondaire Mont-Bleu

Quel est le but d’un programme sport-études? Bien sûr, il faut encadrer les élèves et former de futurs joueurs professionnels, mais également des dirigeants de demain.

Des athlètes vont avoir des bourses universitaires ou vont signer un contrat professionnel, c’est beaucoup plus important que de gagner un championnat.

Joé Fournier, directeur sportif à l’École secondaire publique Louis-Riel

Chargement en cours