Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du mercredi 22 novembre 2017

Festivités de la Coupe Grey : un événement pour aider les étudiants à contrer l'intimidation

Publié le

Des étudiants qui sont debout et qui s'amusent
Près de cinq milles étudiants ont participé à l'événement Tous ensemble à l'aréna de la Place TD   Photo : Radio-Canada / Guillaume Charbonneau

Près de cinq mille étudiants provenant de partout à travers le Canada étaient présents à l'aréna de la Place TD pour participer à l'événement « Tous ensemble », organisé dans le cadre des festivités de la Coupe Grey. Guillaume Charbonneau a assisté à l'événement.

Plusieurs athlètes, conférenciers et intervenants ont pris la parole pour leur parler de leur parcours, d'esprit sportif, de confiance en soi, de plaisir, de respect et d'intimidation.

Henry Burris, ancien quart-arrière du Rouge et Noir, était très passionné lorsqu’il s’est adressé aux jeunes.

« Il y a quelques années, c'était moi qui étais étudiant et qui me faisais intimider », a raconté l'ancien quart-arrière du Rouge et Noir, qui rappelait qu'il ne faut jamais arrêter de croire en ses moyens et ses rêves.

Samuel Fournier, ancien joueur de la Ligue canadienne de football, a également parlé de son parcours. Il a affirmé que l'événement était une occasion de dénoncer l'intimidation et que tout le monde a le droit de faire du sport.

Ce qu'on essaie de montrer aux jeunes, c'est que peu importe d'où ils viennent, peu importe leur ethnie, leur grosseur, leur force ou faiblesse, tout le monde peut contribuer et tout le monde peu faire partie d'une équipe.

Samuel Fournier, ancien joueur de la Ligue canadienne de football

Les jeunes ont aussi eu la chance de voir des objets du Temple de la renommée du football canadien, la mascotte du Rouge et Noir et des meneuses de claque. Ils pouvaient aussi se faire prendre en photo. Il y avait aussi un mur d’inspiration où ils étaient invités à écrire un mot.

Chargement en cours