Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du vendredi 10 novembre 2017

Ivanie Blondin et Vincent De Haître sont prêts à affronter l'élite mondiale

Publié le

Ivanie Blondin et Vincent De Haître posent ensemble pour la caméra
Ivanie Blondin et Vincent De Haître   Photo : Courtoisie / Ivanie Blondin et Vincent De Haître

Ivanie Blondin d'Ottawa et Vincent De Haître de Cumberland seront certainement parmi les espoirs de médaille du Canada en patinage de vitesse lors des prochains Jeux olympiques de Pyeongchang. Les deux athlètes sont présentement aux Pays-Bas pour disputer la première Coupe du monde de la saison, qui sera à saveur olympique.

Un texte de Guillaume Charbonneau

Ivanie Blondin fait maintenant partie de l'élite mondiale. Chaque année, elle est une des patineuses à battre en départ en groupe. Elle a été couronnée championne du circuit de la Coupe du monde en 2015. Elle a terminé deuxième en 2016 et troisième la saison dernière.

Mais ne pensez pas qu'il s'agit de la seule discipline où l'Ottavienne connaît du succès. La saison dernière, elle a également décroché une médaille de bronze au 3000 mètres, en plus de monter sur la troisième marche du podium au 5000 mètres aux Championnats mondiaux de distances individuelles.

Pour cette saison olympique, on pourrait penser qu'Ivanie se concentrera sur son épreuve de prédilection, le départ de masse, mais ce n'est pas le cas. Elle affirme pouvoir se démarquer dans plusieurs épreuves.

Je vise le podium sur quatre disciplines aux Jeux olympiques [...] Je ne me concentre pas juste sur le départ en groupe!

Ivanie Blondin, patineuse de vitesse longue piste

Et ses chiffres lui donnent raison. L'athlète de 27 ans termine régulièrement parmi les meneuses lors des compétitions internationales.

Ivanie Blondin
Ivanie Blondin Photo : Getty Images/Dean Mouhtaropoulos

Aux prochains Jeux de Pyeongchang, Ivanie pourrait très bien marquer l'histoire, puisque le départ en groupe fera son entrée aux Olympiques. L'athlète d'Ottawa sera certainement une des favorites de cette nouvelle épreuve olympique et elle pourrait très bien devenir une des premières patineuses y remporter une médaille.

« C'est quand même spécial, mais je n'y pense pas trop souvent pour ne pas trop me stresser [...] je vise une médaille et j'espère en avoir une! »

Par contre, Ivanie ne veut pas brûler les étapes. Elle veut attaquer la saison une épreuve à la fois et une journée à la fois.

« Je ne veux pas être à mon meilleur en ce moment, mais aux Jeux olympiques [...] Je pense que c'est ce qui m'a donné du succès après Sotchi. C'est de ne pas me concentrer sur ce qui va se passer, mais sur le présent! »

Même si elle ne cesse de se démarquer partout à travers le monde, Ivanie avoue que la compétition ne devient pas plus facile aux fils des ans.

« Je trouve que c'est de plus en plus difficile! On dirait que chaque année, les filles deviennent de plus en plus fortes [...] Mais, je pense que cette année, on a vraiment une équipe forte, autant chez les femmes que chez les hommes. Je crois que ce sera une bonne année pour le patinage de vitesse », a-t-elle déclaré en concluant.

La première Coupe du monde a commencé aujourd'hui et Ivanie Blondin a déjà remporté une médaille de bronze avec l’équipe de la poursuite. L’athlète d’Ottawa s'est aussi qualifiée pour la finale du départ en groupe qui aura lieu demain. Pendant la compétition, elle sera aussi à l'oeuvre au 1500 mètres et à l'épreuve du 3000 mètres.

Les gagnantes de la poursuite féminine à la Coupe du monde de Heerenveen : les Japonaises (1res), les Néerlandaises (2es) et les Canadiennes (3es).
Josie Morrison, Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann (de gauche à droite, habillées en noir, debout) Photo : Getty Images/Christof Koepsel - ISU

De Haître au meilleur de sa forme

Vincent De Haître est au sommet de son art. Il y a quelques semaines, lors des sélections des Coupes du monde disputées à Calgary, non seulement il a été le meilleur Canadien au 1500 mètres, mais il a aussi amélioré son record personnel. Plus tôt cette année, il a également fracassé le record canadien au 1000 mètres.

La saison dernière, non seulement il a remporté sa première médaille d'or individuel sur le Circuit de la Coupe du monde, mais il est monté cinq fois sur le podium. À l'épreuve du 1000 mètres, il a remporté l'argent aux Championnats mondiaux de distances individuelles et il a terminé deuxième au classement cumulatif du circuit de la Coupe du monde. On peut officiellement dire que Vincent De Haître est maintenant un des meilleurs patineurs au monde.

Comment Vincent explique-t-il tout le succès qu'il a connu lors des derniers mois? « C'est mon habilité d'apprendre rapidement! C'est une qualité que j'ai toujours eu, mais là que je commence à être bon, ça paraît! », affirme-t-il avec un sourire dans la voix.

Vincent De Haître sur la patinoire pendant une course
Vincent De Haître de Cumberland Photo : daydream images/Arno Hoogveld/Patinage de vitesse Canada

Cette année, on pourrait dire qu'il sera un des hommes à battre, mais Vincent n'est pas encore convaincu qu'il aura une cible dans le dos. « [L'an dernier] celui qui m'a battu n'a pas perdu une seule course de l'année. Lui, je suis sûr qu'il est vraiment ciblé. Donc, comparée à lui, ma vie est assez facile en ce moment. »

Ce n'est pas la première fois que Vincent vit une saison olympique. Il y a quatre ans, alors âgé de 19 ans, l'athlète de Cumberland a tenté le tout pour le tout en tentant de se qualifier pour les Jeux de Sotchi. Il y est parvenu. Son but était simplement de participer aux Jeux olympiques et d'acquérir de l'expérience. Mais cette fois, ce sera différent, puisqu'il visera le podium.

En 2014, je pensais que j'étais capable et savais que j'avais beaucoup de travail à faire. Aujourd'hui, je sais que je suis capable, parce que je l’ai fait!

Vincent De Haître, patineur de vitesse longue piste

De Haître affirme que s'il répète sa performance des Championnats du monde, il pourrait très bien revenir de Pyeongchang avec une médaille au cou. Mais d'ici là, il voudra quand même continuer à s'entraîner au maximum et bien performer sur le circuit de la Coupe du monde.

« Si je gagne quelque chose en Coupe du monde, je vais être très content de l'avoir fait, mais c'est juste un avant-goût de ce qui va se passer plus tard dans l'année », a-t-il affirmé lors d'une entrevue téléphonique.

Vincent sera à l'oeuvre samedi au 1500 mètres et dimanche à l'épreuve du 1000 mètres.

Chargement en cours