Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du mardi 19 septembre 2017

Serge Mongeau, l’homme qui écoute ceux qui n’ont pas de voix

Publié le

L'éditeur et auteur Serge Mongeau
L'éditeur et auteur Serge Mongeau   Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« La première chose à faire en cas d'effondrement de notre société, c'est de s'en aller dans nos bibliothèques et de mettre à l'abri nos livres », croit l'infatigable militant et intellectuel Serge Mongeau. Il a publié un ouvrage autobiographique, De parole et d'action, qui raconte le récit d'une vie riche en indignations, en actions et en réflexions. Il s'entretient avec Marie-Louise Arsenault sur son passé mouvementé et il réitère tout l'amour qu'il porte pour les livres.

Portrait d’un homme aux vies multiples
Indigné, il a toujours épousé la cause des faibles et contesté le pouvoir en place, depuis la crise d’Octobre jusqu’à ses positions récentes sur l'écologie et l'environnement. Malgré deux poursuites en diffamation, totalisant plus de 11 millions de dollars, intentés par deux compagnies minières canadiennes, la maison d'édition Écosociété, qu'il a cofondée en 1992, ont poursuivi la publication du livre Noir Canada.

Écosociété, une solution de rechange
« Cultiver les savoirs et ouvrir les possibles », telle est la devise de la maison d’édition Écosystème. Serge Mongeau a eu l’idée avec d’autres militants de fonder une entité dont le socle serait l’écologie sociale. « Les gens ne réfléchissent plus suffisamment. Il fallait aller à contre-courant », dit-il.

L’auteur prolifique, activiste politique, éditeur rebelle et écologiste Serge Mongeau répond à notre questionnaire « J’avoue que j’ai vécu ».

Quelle est la plus belle rencontre de votre vie?
J’en ai eu trop, des gens connus comme René Lévesque ou l'abbé Pierre, mais il n’y en a aucune qui m’a frappée. Je m’attache davantage à la personne plutôt qu’à la réputation.

Quel est votre souvenir le plus fort?
La seule fois où j’ai vu mon père pleurer, quand je lui ai annoncé que je voulais devenir prêtre. Je ne l’ai pas déçu longtemps, car je ne le suis pas devenu.

Quel est l’accomplissement dont vous êtes le plus fier?
D’avoir cofondé les éditions Écosociété.

Qu’est-ce qui vous enthousiasme quand vous pensez à l’avenir?
Ce qui me donne confiance, ce sont les jeunes qui rejettent ce qu’il se passe actuellement et qui commencent à s’engager.

Références :
De parole et d'action, Serge Mongeau, Écosociété, 2017
Noir Canada, Alain Deneault, Écosociété, 2008

Chargement en cours