Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du lundi 15 janvier 2018

Le documentaire Destierros : suivre pas à pas les migrants centre-américains

Publié le

L'affiche du film
Le documentaire « Destierros », d’Hubert Caron-Guay suit les migrants centre-américains dans leur exil vers les frontières plus au nord du continent américain   Photo : LES FILMS DE L'AUTRE

« Les migrants nous transmettent leur résilience, leur peur, leur réalité et ils nous expliquent le pourquoi de leur migration. Nous ne sommes pas dans le sensationnalisme, nous sommes dans le vécu », dit la chercheure en résidence à l'Observatoire sur les États-Unis Andréanne Bissonnette après avoir visionné le documentaire Destierros, d'Hubert Caron-Guay. Elle en discute avec le cinéaste Denis Chouinard qui a aussi été touché par cette œuvre qui suit « pas à pas » le long et dur périple des migrants centre-américains vers les frontières du nord.

SYNOPSIS

Les mécanismes frontaliers qui agissent sur les migrants sont multiples. De refuge en refuge, en empruntant les trains, les migrants prennent direction Nord à travers le Mexique pour atteindre les États-Unis et le Canada. À la veille de l'élection américaine, ils savent que ce pourrait être leur dernière chance de franchir la frontière. En suivant la trajectoire des migrants, Destierros trace la situation d'une réclusion. Il trace une route où le temps reste encore le chemin le plus long entre deux endroits.

  • Projeté en compétition officielle en première mondiale à Visions du Réel en Suisse, et récemment en première nord-américaine aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM, en compétition nationale longs métrages).
  • Destierros prendra l’affiche dès le 19 janvier 2018. Il sera présenté en version originale espagnole sous-titrée française à la Cinémathèque québécoise (Montréal), au Cinéma Cartier (Québec) et à La Maison du cinéma (Sherbrooke), et en version sous-titrée anglaise au Cinéma du Parc (Montréal).

Chargement en cours