Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault

Audio fil du mercredi 26 avril 2017

  • La couverture de la bande dessinée <i>The Torture Report: A Graphic Adaptation</i>.

    L'horreur des méthodes de torture de la CIA racontée en bande dessinée

    « Ce qui me frappe vraiment dans ce livre, [...] c'est à quel point les tortionnaires n'ont aucun sens des valeurs », souligne Élisabeth Vallet, directrice scientifique à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, à propos de la BD The Torture Report: A Graphic Adaptation. Sid Jacobson et Ernie Colón s'inspirent des conclusions du rapport de la commission du renseignement du Sénat sur la torture de la CIA et racontent, en images, ce qui a été fait aux hommes emprisonnés et détenus sous la présidence de George W. Bush pendant la « guerre contre le terrorisme. » Voir la suite »

  • Depuis sa tendre enfance, l'historien et médiéviste français Michel Pastoureau voue une passion indéfinissable pour les couleurs.

    L’historien Michel Pastoureau, grand passionné des couleurs

    « Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu cet intérêt pour les couleurs. [...] Dans mes travaux, la couleur précède tout le reste », dit le médiéviste et spécialiste de la symbolique des couleurs Michel Pastoureau. Depuis qu'il est tout petit, l'historien voue une véritable passion pour les couleurs. « Ça vient de l'impossibilité qu'il y a à définir la couleur. Vous pouvez d'ailleurs faire l'expérience : ouvrez n'importe quel dictionnaire au mot couleur, vous verrez que les auteurs ont un mal fou à dire ce qu'est la couleur. » Voir la suite »

  • Un livre sur une table de lecture

    « Coup de cœur » et « surréaliste », ces mots à bannir du discours littéraire

    S'il y a un domaine où les mots sont parfois utilisés à outrance ou encore galvaudés, c'est bel et bien dans celui du discours littéraire. Pour le segment « Les mots à bannir », l'auteure et journaliste Claudia Larochelle, le poète et essayiste Maxime Catellier et Benoît Melançon, professeur au Département des littératures de langue française de l'Université de Montréal, montrent du doigt les mots dont abusent beaucoup trop souvent les critiques littéraires. Au menu : « coup de cœur », « surréaliste » et « posture ». Voir la suite »

RÉFÉRENCES DE L’ÉMISSION DU 26 AVRIL 2017 :

Correspondance du Mexique avec la journaliste Emmanuelle Steels
Los Niños Perdidos, Valeria Luiselli, Éditions Sextopiso, 2016 (en espagnol)
« The Architect Who Became a Diamond: A Conceptual Artist Devises an Ingenious Plan for Negotiating Access to a Hidden Archive », Alice Gregory, publié dans The New Yorker, 2016
Le site web de l'artiste Jill Magid
Le site web du Musée d’art contemporain de Mexico (en espagnol et en anglais)
La série télévisée mexicaine Ingobernable, diffusée sur Netflix depuis mars 2017

Entrevue avec l’historien et médiéviste français Michel Pastoureau
Rouge, histoire d'une couleur, Michel Pastoureau, Les Éditions du Seuil, 2016
Le site web du Festival littéraire international Metropolis bleu

Élisabeth Vallet a lu The Torture Report: A Graphic Adaptation
The Torture Report: A Graphic Adaptation, Sid Jacobson (illustration d’Ernie Colón), Nation Books, 2017

Entrevue avec Alix Dufresne et Félix Boutin au sujet de la pièce Nuits frauduleuses
La pièce Nuits frauduleuses, mise en scène par Alix Dufresne et présentée jusqu’au 13 mai au Centre du théâtre d’aujourd’hui

Les mots à bannir dans le discours littéraire : les choix de Claudia Larochelle, Benoît Melançon et Maxime Cattelier

Analyse de textes de loi avec Éric Poirier : la légalisation de la marijuana

Chargement en cours