Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy
Audio fil du samedi 24 septembre 2016

La colère d’un agriculteur contre les quotas

Publié le

Jean-Martin Fortier et sa femme dans son jardin maraîcher
Jean-Martin Fortier et sa femme dans son jardin maraîcher   Photo : Les jardins de la Grelinette

« Au Québec, on ne peut pas avoir de poules pondeuses, une vache et des cochons qui vont dehors. À cause des quotas et des règlements, il est très difficile de commercialiser des œufs », dénonce l'agriculteur et auteur Jean-Martin Fortier. Il est en colère, car même le ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, n'a pu répondre à ses questions.

L’histoire commence lorsque Jean-Martin Fortier, copropriétaire des Jardins de la Grelinette et auteur du livre Le jardinier-maraîcher, a été recruté par André Desmarais de Power Corporation pour piloter le projet de la Ferme des Quatre-Temps, à Hemmingford. Leur objectif était de créer une ferme modèle et écologique, avec des fruits et légumes, mais aussi avec des poules, des cochons, des vaches, mais ça ne s’est pas passé comme prévu à cause des règlements en vigueur pour l’élevage des animaux, dont la gestion de l’offre. Il raconte son expérience douce-amère.

Une ferme biologique et productive
Les Jardins de la Grelinette est une microferme biologique qui, sur moins d'un hectare cultivé, génère des ventes de plus de 150 000 $. La ferme nourrit plus de 200 familles grâce à l'Agriculture soutenue par la communauté (ASC) et les ventes dans deux marchés fermiers.



Chargement en cours