Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy
Audio fil du samedi 13 mai 2017

Gaspésie ou Îles-de-la-Madeleine : quel est le meilleur homard?

Publié le

Un homard cuit de la Gaspésie
Du homard de la Gaspésie   Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

« On dit qu'aux Îles, le homard est un petit peu plus sucré qu'en Gaspésie », lance Ginette Painchaud, propriétaire du restaurant Les îles en ville, à Verdun, et fière Madelinienne. « Ben nous, on dit le contraire », réplique Jean Côté, biologiste et directeur scientifique de l'Association des pêcheurs de la Gaspésie.

Finalement, les deux s’entendent pour dire que le homard du Québec est toujours un bon homard, qu’il vienne des Îles-de-la-Madeleine ou de la Gaspésie. « Un bon homard du Québec va venir d’un fond rocheux, d’une bonne région. Il est pêché tôt en saison, en eau froide, et il est très vigoureux », ajoute Jean Côté.

Jean Côté et Ginette Painchaud offrent leurs conseils en vidéo sur la manière de décortiquer le homard

 

D’ailleurs, la saison du homard devrait battre son plein, mais le printemps timide et la météo ralentissent le départ des pêcheurs. De précieuses journées d’une saison qui n’en compte que 68 sont perdues.

Nombre de traditions sont étroitement liées à la saison de la pêche, dont la bénédiction des bateaux. Signe des temps et de la mondialisation, les prêtres qui ont béni les bateaux sont issus de l’immigration, racontent Jean Côté et Ginette Painchaud : un Béninois en Gaspésie et un Colombien aux Îles-de-la-Madeleine.

Écoutez la chronique de Daniel Vézina qui donne différentes manières de manger le homard.

Des vins et des bières pour accompagner le homard
Deux sommeliers de Rosemont, William Saulnier (du Hoogan et Beaufort) et Angelo Forcherio (du restaurant Luciano), nous conseillent des vins qui vont bien avec le homard.
Pour écouter leur entrevue.

Les suggestions de William Saulnier
Nikolaihof Grüner Vetliner 2014, 21,65 $
Les Béatines (rosé), Domaine les Béates, 20,95 $
Domaine Barmès Buecher Trilogie 2015, 20,20 $

Une suggestion de bière :
John Edward Aldred, de la microbrasserie Le trou du diable

Les suggestions d’Angelo Forcherio
Domaine de l'Ecu d'Orthogneiss 2015, Muscadet, 23,55 $
Domaine Rijckaert Mâcon Villages 2014, Chardonnay, 25,40 $
Domaine La Suffrene Bandol 2015, 25,45 $
Maison Roche de Bellene Bourgogne Chardonnay Vieilles Vigne 2014, 21,80 $

Chargement en cours