Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy
Audio fil du samedi 13 mai 2017

Boucar Diouf ne s’est jamais adapté à la nourriture québécoise

Publié le

Chantal Lamarre et Boucar Diouf parlent lors de l'émission
Chantal Lamarre et Boucar Diouf   Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

« J'ai cuisiné une fois le soumbala [une épice de l'Afrique de l'Ouest à l'odeur forte] dans mon appartement, à Rimouski. Les voisins ont appelé la police... Je n'ai jamais imaginé me faire sortir de mon appartement par les flics à cause d'une épice », raconte Boucar Diouf pour illustrer la différence entre l'alimentation québécoise et celle de son pays d'origine, le Sénégal.

« Je regardais les étals et je voyais toute la nourriture transformée; je n’avais jamais vu ça de ma vie. Quatre-vingt-dix pour cent des choses que je voyais, je ne savais pas à quoi ça servait », dit Boucar Diouf pour décrire son arrivée au Québec, il y a 26 ans, et ses premières visites dans les supermarchés. Il se rappelle aussi avoir mangé un pâté chinois et découvert le sucre dans de nombreux plats, ce qui était totalement nouveau pour lui.

Au Sénégal, son pays d’origine, il mangeait du riz, du mil (millet), des arachides, des haricots, du poisson et de nombreuses épices fermentées. « On était des autosuffisants alimentaires », explique-t-il, ajoutant que son père était agriculteur.

Si Boucar Diouf s’est parfaitement adapté à tout ce qui est québécois, il n’a pas réussi à adopter la cuisine québécoise. Il cuisine de la sauce à spaghetti et de la lasagne pour sa famille, mais il préfère maintenant manger des mets de son pays d’origine préparés par une cuisinière sénégalaise.

Un don pour les enfants malades
Le 26 mai prochain, Boucar Diouf aura 52 ans. Il a donné sa fête en cadeau au Phare enfants et familles, seule maison de soins palliatifs pour enfants au Québec. Au lieu de lui faire un cadeau, il encourage les gens à faire un don à cet établissement.

https://www.mafeteencadeau.com/fete/boucar-diouf/  

Il est en tournée québécoise avec son émission Magtogoek ou le chemin qui marche. Les dates des représentations sont sur son site Internet.

Chargement en cours