Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy
Audio fil du samedi 9 septembre 2017

Des produits qui devraient disparaître de nos supermarchés

Publié le

Un montage photos avec des exemples de produits transformés, surremballés, une liste d'ingrédients dont du glucose, du sucre et de l'huile de canola et la liste des valeurs nutritives dont 1520 mg de sodium soit 63 % des apports quotidiens
Des exemples de produits transformés mauvais pour la santé   Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

Les soupes ramen en sachets (avec 1520 mg de sodium), les bouillons déshydratés dont le premier ingrédient est le sirop de maïs, les charcuteries contenant beaucoup de nitrites, les feuilletés aux fraises qui contiennent de 4 à 5 cuillérées à thé de gras (dont une de gras trans)... Voilà quelques-uns des produits que la nutritionniste Hélène Laurendeau ferait disparaître des tablettes des supermarchés si elle avait une baguette magique.

C’est un projet que je caresserais. Entrer la nuit dans un supermarché et enlever des tablettes des choses qui sont ou carrément nocives pour la santé, ou inutiles ou nuisibles pour l’environnement, ou des aliments qui se font passer pour des aliments santé [mais] qui ne le sont pas.

Hélène Laurendeau

La nutritionniste y laisserait tout de même des aliments qui procurent du bien-être, comme la crème glacée, le bon chocolat, le fromage, le café, la baguette blanche et le beurre. « Ce sont des aliments peu transformés qui nous font plaisir », précise-t-elle.

Les quatre catégories d’aliments à enlever des supermarchés

1. Les aliments nocifs pour la santé

  • Les « bombes de sodium » : bols de soupe simili-ramen et sauces liquides ou en sachets.
  • Plusieurs charcuteries et saucisses riches en sel et en nitrites, qui augmentent les risques de contracter certains cancers.
  • Les aliments contenant des gras trans produits industriellement (huiles hydrogénées, feuilletés aux fraises ou beignes et viennoiseries), qui sont dommageables pour la santé du cœur.
  • Trop de sucres cachés sous de multiples formes (sirops, caramel, glucose-fructose, mélasse, dextrose et sucre inverti), mais aussi dans les vinaigrettes, les sauces, les biscuits et les repas préparés. Ils contribuent à l’obésité, à la carie dentaire et aux maladies chroniques.

2. Les « faux gentils »

  • Les boissons sucrées avec du sirop de canne à sucre.
  • Les boissons avec un faible pourcentage de vrai jus et les jujubes aux fruits.
  • Les yogourts aux bonbons et les barres tendres aux « s’mores » (guimauve, chocolat et biscuit).
  • Les croustilles et les pâtes de légumes faites avec de la poudre de légumes.
  • Le « poulet pop-corn » : plus de panure que de poulet.

3. Les aliments inutiles

  • Les céréales fluo qui décolorent le lait.
  • Les riz frits assaisonnés.
  • Les sirops pour coupes de crème glacée (sundaes).
  • Les préparations à glaçage et la fausse gelée rouge pour tartes.·
  • Certaines vinaigrettes commerciales.

4. Les produits suremballés

  • Les bâtonnets-collations à saveur de pizza.
  • Les portions individuelles.
  • Les prêts-à-utiliser.

Chargement en cours