Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

On n’est pas sorti de l’auberge

Francis Reddy

Audio fil du 29 avril 2017

  • André Desmarais parle de sa ferme Des Quatre-Temps à « On n'est pas sorti de l'auberge »

    André Desmarais s’indigne de la difficulté de partir une petite ferme au Québec

    « Je ne suis pas comme le président Trump, je ne pensais pas que ça allait être facile », dit le président délégué du conseil, président et cochef de la direction de Power Corporation, André Desmarais, qui effectue depuis deux ans un retour à la terre et apprend le métier de fermier. Avec la fondation de la Ferme des Quatre-Temps, il veut révolutionner le monde de l'agriculture au Québec en le rendant accessible à tout le monde grâce à de petites fermes biologiques qui reprennent des pratiques agricoles traditionnelles. Voir la suite »

LES RÉFÉRENCES DE L'ÉMISSION

Pour voir le bureau de travail de Francis Reddy

 

Un documentaire sur l’agriculture par Marc Séguin
Quand son voisin André Desmarais lui a parlé des difficultés qu’il rencontrait pour mener à bien son projet de ferme à petite échelle, le peintre et romancier Marc Séguin, a eu l’idée de tourner un documentaire sur l'agriculture, qui sortira au mois d’août.

Des légumes bios à l’Institut de cardiologie
Depuis un peu plus d’un an, les employés et les visiteurs de la cafétéria de l’Institut de cardiologie de Montréal mangent les légumes biologiques de la ferme d’André Desmarais. Le directeur de la prévention et cardiologue Martin Juneau et la chef du service d’alimentation de l’Institut Judith Bourcier font le bilan de cet essai.

Une technique japonaise de pêche
La pêche à la truite et au doré va bientôt commencer. Daniel Véziane parle de l’ikejime, une technique japonaise qui donne un goût sublime au poisson.

Découvrir la nourriture inuite
Un Festin inuit s’est tenu cette semaine au Centre d’emploi Ivirtivik de Verdun. Au menu on avait du caribou, du phoque, du béluga et de l’omble de l’Arctique. Anthropologue à l’emploi de la Commission scolaire Kativik, Lisa Koperqualuk ne mangeait que de la nourriture inuit dans son enfance. C’est plus difficile depuis qu’elle vit à Montréal.

Un vignoble canadien
Gabriel Malenfant revient du vignoble Pearl Morissette, à Jordan, en Ontario où travaille François Morissette, l’un des meilleurs vignerons canadiens, en collaboration avec l’homme d’affaires Mel Pearl.

Les vieilles traditions
Chantal Lamarre parle d’un vieux fascicule gouvernemental sur la bonne cuisine canadienne et la place de la ménagère qui nourrit et assure le confort de toutes les maisonnées.

Chargement en cours