Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du vendredi 8 décembre 2017

Le ministre Gaétan Barrette doit changer de ton, selon les organisations de la santé

Publié le

Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette
Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette   Photo : Radio-Canada

« Trop, c'est trop! », s'exclame le Dr Sylvain Dion, vice-président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. Dans une déclaration commune, cinq associations professionnelles de la santé dénoncent l'intimidation, le dénigrement et les abus de pouvoir dont leurs membres se disent victimes de la part de Gaétan Barrette depuis qu'il est ministre.

Selon Sylvain Dion, la sortie publique est motivée par le refus du ministre de la Santé de reconnaître que son approche est la grande responsable des difficultés vécues dans les établissements de santé de la province. « La goutte qui fait déborder le vase, c’est la détresse des médecins, des infirmières, du personnel. Dans certains établissements, jusqu’à 30 % des cadres sont en arrêt de travail », précise-t-il.

« Ce n’est pas vrai qu’aujourd’hui notre réseau de la santé va mieux qu’au début du mandat du ministre Gaétan Barrette », soutient le médecin de famille, qui dénonce autant l’obligation de prendre en charge plus de patients, les heures supplémentaires imposées et les compressions budgétaires que la hâte dans laquelle les réformes sont mises en œuvre.

Sylvain Dion espère toujours que les communications se rétablissent entre les acteurs du réseau et le gouvernement du Québec : « Je demande au premier ministre d’être capable de porter un diagnostic juste sur la situation et de prendre les décisions qui doivent être prises. »

Chargement en cours