Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du vendredi 6 octobre 2017

Relations canado-américaines : pas de guerre commerciale à prévoir

Publié le

Le ministre mexicain de l'Économie Ildefonso Guajardo, la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland et le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer
La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, entourée du ministre mexicain de l'Économie Ildefonso Guajardo, et du représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer   Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

En dépit des nombreux messages protectionnistes et des décisions gouvernementales en défaveur du Canada qui se multiplient, Paul Frazer, un ancien diplomate canadien devenu conseiller stratégique à Washington, juge que le Canada et les États-Unis sont loin d'être dans une véritable guerre commerciale.

Faisant référence aux négociations de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), dont la quatrième phase s’ouvre la semaine prochaine à Washington dans l’opacité la plus totale, Paul Frazer affirme que « les suggestions de la Maison-Blanche sont farfelues et dangereuses ». Il estime que les Canadiens sauront tirer leur épingle du jeu.

La pression ne vient pas que du Canada, ajoute le lobbyiste : « Chaque jour qui passe pousse les parlementaires américains plus proches de l’échéance électorale de 2018 [et donc aussi] à considérer davantage les emplois qui sont en jeu. »

Dans le contexte, M. Frazer croit tout de même que « c’est vraiment une bonne idée que Justin Trudeau se rende à Washington la semaine prochaine pour rencontrer le président Trump. Bombardier et d’autres sujets seront certainement sur la table. »

Chargement en cours