Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mercredi 4 octobre 2017

Des photos de vrais corps pour enseigner la sexualité

Publié le

Des fesses d'homme
Aperçu de la banque de photos de corps nus de l'organisme Les 3 sex   Photo : Les 3 sex

« Un schéma, ça ne montre pas vraiment à quoi ça ressemble, un pénis. » Les 3 sex, un organisme qui milite pour la santé sexuelle, déplore que les modèles utilisés en éducation sexuelle n'aient que peu à voir avec la réalité. Il met donc à la disposition des pédagogues une banque de photos de modèles réalistes de corps masculins, féminins, intersexués et transgenres, de différentes origines ethniques. En compagnie de la sexologue Amélie Bleau, Marion Bertrand Huot, cofondatrice des 3 sex, parle du problème récurrent de la censure vis-à-vis son initiative.

Quand on présente aux gens des dessins, souvent, ils sont déçus.

Amélie Bleau, sexologue

« C’est très brut, très direct, très documentaire, il n’y a pas d’ombre. Ça fait typiquement stock photo. Il y a un fond neutre, plein de lumière pour vraiment éviter d’érotiser ou de mettre de l’art là-dedans, pour montrer vraiment ce que c’est qu’un corps », dit Marion Bertrand Huot au sujet de la nouvelle banque d’images.

Des seins de femme
Aperçu de la banque de photos de corps nus de l'organisme Les 3 sex   Photo : Les 3 sex

L’importance de se sentir normal
La facilité d’accès aux images pornographiques en ligne rendait selon elle l’initiative urgente. « Là, ce n’est pas juste une absence de modèles, c’est la présence d’un modèle unique. Tout le monde est toujours confronté à des modèles qui sont très loin d’eux. C’est important de se reconnaître pour normaliser l’apparence de nos organes génitaux, normaliser le corps qu’on ne voit pas tout le temps, sauf dans l’intimité. […] On veut donner un autre genre d’outil pour combattre cette vision unique et combatte les complexes qui peuvent se développer à un très jeune âge, quand on veut tellement être normal. »

Corps dénudé d'une femme trans
Aperçu de la banque de photos de corps nus de l'organisme Les 3 sex   Photo : Les 3 sex

Marion Bertrand Huot reconnaît que la banque de 319 clichés n’est pas encore parfaite. « Il nous manque des hommes trans, il nous manque des femmes plus âgées et il nous manque une diversité ethnique. »

Plein d’idées
Amélie Bleau a déjà fait la demande pour utiliser les images dans le cadre de ses activités comme éducatrice au sein de Sexplique, un organisme d’éducation sexuelle dans la région de Québec. « On a commencé à réfléchir à comment l’utiliser. On a plein d’idées [pour] plusieurs clientèles. C’est vraiment un outil qui nous manquait. Essayer de trouver un pénis en érection qui ne provienne pas d’une image pornographique ou d’exploitation sexuelle, c’était mission impossible. Désormais, on l’aura sous différents angles. »

Gros plan sur une poitrine masculine
Aperçu de la banque de photos de corps nus de l'organisme Les 3 sex   Photo : Les 3 sex

Chargement en cours