Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 5 décembre 2017

Comment préparer un bon pain d’épices

Publié le

Un pain d'épices traditionnel sur nappe bleue et fond noir
Un pain d'épices traditionnel   Photo : getty images/istockphoto

Il est à la période des Fêtes ce que la tarte à la citrouille est à l'Action de grâces. Clou de girofle, muscade, cannelle et gingembre sont quelques-unes des saveurs essentielles qui entrent dans sa composition. Lesley Chesterman, critique gastronomique, explique à Catherine Perrin que cette tradition qui remonte au Moyen Âge se divise aujourd'hui en deux camps. Elle propose également une recette.

« Pour moi, ce n’est pas un pain d’épices si ça n’a pas un goût médiéval », déclare la spécialiste, soulignant que c’est à la chef cuisinière américaine Martha Stewart qu’on doit son retour dans les mœurs.

Allégé avec les années
Lesley Chesterman raconte qu’à l’origine, le pain d’épices était fait de miel, de chapelure, de safran, de cannelle et de poivre. Avec le temps, il a été allégé avec des œufs et de la farine.
Aujourd’hui, il faut distinguer le « gingerbread », moelleux et fait avec du beurre, du pain d’épices traditionnel.

Comme du gâteau aux fruits
« Je trouve le pain d’épices beaucoup plus sophistiqué, dit Lesley Chesterman. La meilleure façon de le faire, c’est un mois à l’avance, un peu comme du gâteau aux fruits. Vous l’emballez et vous le mettez dans un coin pour que le goût du miel avec les épices se développe. Il se conserve très bien parce que c’est plein de miel et de sucre. […] On peut varier les recettes. Et c’est excellent avec le foie gras. »


Pain d'épices de la Pâtisserie Lerch
pour 1 pain

Ingrédients

  • ¾ tasse de miel
  • ½ tasse de cassonade
  • ¾ tasse d'eau
  • 2 tasses de farine tout-usage, séparées
  • 1 œuf
  • 1 jaune d'œuf
  • 1 ½ c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 ½ c. à thé d'anis moulu
  • 1 ½ c. à thé piment de Jamaïque
  • 1 ½ c. à thé de cannelle
  • 1 ½ c. à thé de muscade
  • 1 ½ c. à thé de gingembre
  • ½ c. à thé de clou de girofle moulu

Préparation

Préchauffer le four à 350 °F / 180 °C. Beurrer un moule à pain de 9 X 5 po. (23 x 13 cm).

  • Faire bouillir ensemble le miel, la cassonade et l'eau, baisser le feu à moyen et laisser mijoter 5 minutes.
  • Hors du feu, incorporer graduellement (au fouet) 1 tasse de farine. Mettre de côté.
  • Dans un grand bol, fouetter l'œuf et le jaune jusqu'à consistance mousseuse.
  • Tamiser ensemble la farine restante avec le soda, le bicarbonate et les épices.
  • Ajouter le mélange de miel aux œufs, fouetter un peu, puis ajouter, avec une spatule, les ingrédients tamisés. Mélanger jusqu'à ce que tout soit mélangé.
  • Verser le mélange dans le moule à pain préparé.
  • Cuire jusqu'à ce que le pain soit ferme au toucher et commence à se retirer des côtés, environ 45 minutes. Si le pain commence à colorer, mettre un morceau de papier aluminium par-dessus.
  • Laisser refroidir sur une grille, démouler et emballer le pain au moins une journée avant de trancher. Trois jours à un mois, de préférence.

Il est également question d’un reportage de RDI économie mettant en vedette Lesley Chesterman.

Chargement en cours