Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 10 octobre 2017

Comment la maltraitance infantile nuit au développement du cerveau

Publié le

Un enfant essuie ses yeux en serrant un animal en peluche.
Un enfant victime de mauvais traitements   Photo : iStock

Une nouvelle étude confirme que la maltraitance infantile, dont sont victime de 5 à 15 % des enfants occidentaux, laisse des traces dans la structure neuronale des enfants. Les cerveaux d'individus ayant connu la maltraitance ont une gaine de myéline plus mince. Cette couche de graisse permet une meilleure connectivité entre les neurones. Marianne Desautels-Marissal, journaliste scientifique, rend compte des résultats de cette étude publiés dans Psychiatry Online.

Il est également question du secret des motifs sur les ailes des papillons.

Chargement en cours