Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 5 septembre 2017

Les 12 pires habitudes des restaurateurs, selon Lesley Chesterman

Publié le

Un serveur et des clients au restaurant
Les serveurs trop insistants font partie des choses qui agacent Lesley Chesterman au restaurant.   Photo : iStock

Des serveurs un peu trop insistants, des sommeliers prétentieux, des cocktails quelconques vendus à prix exagérés... Lesley Chesterman, critique gastronomique, croit que certaines habitudes des restaurateurs sont à revoir. Elle explique à Catherine Perrin comment de simples manques d'attention peuvent gâcher une soirée pour les clients.

J’adore le vin, mais à la fin, c’est du jus de raisin fermenté. Est-ce qu’on a besoin de savoir absolument tout sur la bouteille avant que le vin ne soit versé?

Lesley Chesterman

« Un serveur m’a déjà demandé douze fois au cours de la même soirée si tout allait bien », raconte la critique gastronomique du Devoir et de Montreal Gazette. « Une autre chose qui m’énerve énormément : pourquoi me demander si je veux un peu de poivre sur mon assiette avant même que je n’aie pu goûter le plat? C’est au chef d’assaisonner les plats, ce n’est pas au client. »

Les douze pratiques des restaurants à repenser, selon Lesley Chesterman
1. Le personnel trop insistant;

2. Les sommeliers pompeux qui donnent trop d’informations;

3. La mauvaise ventilation, particulièrement dans les restaurants à cuisine ouverte;

4. L’eau qui a mauvais goût;

5. Les cocktails médiocres à 15 $;

6. Les portions exagérément grosses;

7. Les descriptions de plats trompeuses;

8. Les serveurs qui ne mentionnent pas le plat du jour;

9. Les salades peu fraîches;

10. Les menus dépourvus de fruits et légumes de saison;

11. Les plats tape-à-l’œil faits avec des produits trop transformés;

12. Le mauvais accueil.

Chargement en cours