Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du mardi 8 août 2017

Allergies : pourquoi nous ne sommes pas tous égaux

Publié le

Une fillette éternue devant des fleurs.
Les allergies sont désagréables pour ceux qui en souffrent.   Photo : iStock

L'organisme garde en mémoire ce qu'il a perçu comme un envahisseur. Voilà pourquoi certaines personnes subissent des démangeaisons, de la congestion, de l'écoulement nasal ou de l'urticaire au contact de pollen, de pellicules, de venin, de salive, de poussière ou autres éléments. Dominique Hotte, médecin de famille, parle à Stéphan Bureau des théories les plus courantes pour expliquer ce phénomène et explique pourquoi certaines allergies rendent les gens vulnérable à d'autres allergies spécifiques.

« Ce sont vraiment des réactions où le corps essaie de repousser l’envahisseur, tel qu’Astérix et les Gaulois contre les Romains, indique Dominique Hotte. N’importe quoi, finalement, peut nous faire réagir. Pourquoi ça arrive? Le problème est qu’on ne le sait pas tout à fait. Une théorie apparue au milieu des années 1960 [suppose que] les allergies fonctionnent de la même façon dont notre corps réagit aux infections de parasites. C’est la même branche de notre système immunitaire qui lutte contre les parasites. Notre système immunitaire se tromperait. […] On pense que ce sont les protéines qui se ressemblent. »

La cavalerie à la rescousse
« Une nouvelle théorie des années 1990 dit qu’au fond notre système immunitaire est un système d’alarme qui nous protège contre les invasions de domicile. Lorsqu’une substance a le potentiel d’endommager nos cellules et de faire du dommage à l’organisme, on lance la cavalerie pour le repousser. »

Selon la spécialiste, il n’est pas établi que les allergies sont véritablement à la hausse. Le fait que les gens consultent plus souvent le médecin en lien avec le phénomène peut donner cette impression. S’il y a augmentation des allergies, l’omniprésence de la technologie et la concentration démographique dans les villes pourraient en être les causes.

Il est également question des bienfaits et des dangers supposés du café.

Chargement en cours