Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Catherine Perrin
Audio fil du lundi 19 juin 2017

Pierre Beaudoin devrait prendre ses vacances à l’abbaye de Saint-Benoît-du-Lac

Publié le

Pierre Beaudoin de Bombardier
Pierre Beaudoin de Bombardier   Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Secoué ces derniers mois par la polémique entourant la rémunération des hauts dirigeants de Bombardier, le président du fleuron québécois, Pierre Beaudoin, devrait aller à l'abbaye de Saint-Benoît-du-Lac pour ses vacances, question de côtoyer des gens qui ont fait vœu de pauvreté. C'est du moins ce que suggère Louis Aucoin. Le stratège en relations publiques et la journaliste Anne Lagacé Dowson échafaudent des plans pour les vacances du grand patron de Bombardier et d'autres personnalités publiques qui ont besoin de repos, dont le député conservateur Maxime Bernier et la joueuse de tennis Eugenie Bouchard.

Pour Pierre Beaudoin :
En plus de lui suggérer un séjour de deux semaines à Saint-Benoît-du-Lac afin de « revenir à l’essentiel », Louis Aucoin recommande au grand patron de Bombardier la lecture du livre En as-tu vraiment besoin?, de Pierre-Yves McSween. L'écoute de la chanson Ordinaire, interprétée et popularisée par Robert Charlebois, ferait aussi un grand bien à Pierre Beaudoin, selon lui.

Pour sa part, Anne Lagacé Dowson propose au président du fleuron québécois d’aller faire du camping avec tous les machinistes qui ont été virés ces derniers mois.

Maxime Bernier
Maxime Bernier Photo : La Presse canadienne/Andrew Vaughan

Pour Maxime Bernier :
Selon Anne Lagacé Dowson, le député conservateur, qui a échoué ce printemps dans sa tentative de devenir chef du Parti conservateur du Canada, devrait passer ses vacances en Beauce avec le président de l’Union des producteurs agricoles. Maxime Bernier, farouche opposant à la gestion de l'offre, verrait probablement pourquoi il a perdu la course à la direction du parti, souligne-t-elle.

Pour sa part, Louis Aucoin estime que Maxime Bernier aura besoin de surmonter l'adversité dans les années à venir. Voilà pourquoi il lui suggère de lire le livre Un bon exemple de ténacité : Maurice Richard raconté aux enfants.

Eugenie Bouchard
Eugenie Bouchard Photo : Getty Images/Clive Rose

Pour Eugenie Bouchard :
Louis Aucoin propose à la joueuse de tennis, qui n'a rien cassé sur les courts jusqu'à présent cette année, un séjour de deux semaines au Camping Sainte-Madeleine, question de sortir l'athlète de sa bulle de jet-set et de la reconnecter avec un public qui lui est acquis, mais qu'elle semble avoir rejeté par le passé.

Pour sa part, Anne Lagacé Dowson plaide pour un séjour au Complexe sportif Claude-Robillard, où les jeunes filles apprennent à jouer au tennis. « Ça pourrait être inspirant pour elle et pour les jeunes », dit la journaliste. Cette dernière croit aussi que la chanson Mommy, de Pauline Julien, serait bénéfique pour Eugenie Bouchard afin de la reconnecter au fait francophone.

Jean-François Lisée
Jean-François Lisée Photo : La Presse canadienne/Jacques Boissinot

Pour Jean-François Lisée :
Le stratège en relations publiques suggère au chef du Parti québécois (PQ), partisan de l'idée de la convergence souverainiste, de prendre le chemin de la capitale italienne, car « tous les chemins mènent à Rome ». Jean-François Lisée devrait aussi lire L'année la plus longue, de Daniel Grenier, selon Louis Aucoin.

De son côté, Anne Lagacé Dowson suggère au chef du PQ de parcourir Attendez que me rappelle, l'autobiographie de René Lévesque, « celui qui vibrait au rythme du Québécois moyen », rappelle-t-elle.

Chargement en cours