Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stépan Bureau

Audio fil du lundi 17 avril 2017

  • Nos invités, de gauche à droite, Jean-Sébastien Mercier, Manon Lépine, Marie-Julie Gagnon et Anne Pélouas.

    Voyager en solitaire pour le plaisir

    Pour certains, ce serait un cauchemar, mais, pour d'autres, c'est ce qu'il y a de mieux. Nos invités voyagent souvent seuls et y ont pris goût. C'est même une passion pour certains. Quels sont les défis et les avantages de voyager seul? Isabelle Craig s'entretient avec quatre grands adeptes du voyage en solo : Marie-Julie Gagnon, Manon Lépine, Anne Pélouas et Jean-Sébastien Mercier. Voir la suite »

  • Côte à côte, des affiches de Benoît Hamon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, trois candidats de gauche à l'élection présidentielle française du 23 avril 2017.

    Le dilemme électoral des Français d'ici

    À six jours du premier tour des élections présidentielles dans leur pays d'origine, de nombreux Français établis au Québec sont encore indécis quant au choix qui se posera dans l'isoloir. La majorité de nos cinq invités ne sait pas pour qui voter la fin de semaine prochaine. Est-ce qu'ils opteront pour un vote stratégique afin de repousser certains candidats qu'ils méprisent? Voteront-ils pour le parti politique qu'ils ont toujours appuyé? Chose certaine, ils s'entendent tous pour dire qu'ils sont découragés par le faible niveau des débats dans la campagne actuelle. Voir la suite »

  • L'ancien président du Mouvement Desjardins de 1987 à 2000, Claude Béland

    La victoire de l'économie sur la société : entrevue avec Claude Béland

    L'ancien président du Mouvement Desjardins Claude Béland est très dur envers l'organisation qu'il a dirigée pendant 23 ans. « Je pense que Desjardins n'est plus un mouvement, il cherche plutôt à s'intégrer et à faire concurrence aux banques », constate-t-il. Il s'inquiète aussi des iniquités grandissantes entre les riches et les pauvres dans la société, phénomène alimenté par un individualisme qui fait maintenant de l'ombre aux notions de vivre-ensemble. Voir la suite »

Chargement en cours