Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jhade Montpetit
Audio fil du samedi 12 août 2017

Savourer le thé du terroir, même l’été!

Publié le

La photo montre une devanture de commerce de thé.
La maison de thé Cha Yi occupe un nouveau local dans le centre-ville de Gatineau.   Photo : Radio-Canada / Christelle D'Amours

La maison de thé Cha Yi occupe de nouveaux locaux depuis le début du mois d'août. Voilà l'occasion de discuter de l'engouement pour le thé avec le propriétaire Daniel Tremblay.

Le nouveau local accueillant Cha Yi est situé au 165, rue Eddy au centre-ville de Gatineau.

« Je crois vraiment que le Vieux-Hull est un endroit en pleine ébullition. Il y a plein d’autres petits commerces super le fun », nous explique Daniel Tremblay, qui trouvait important de poursuivre son commerce dans le même quartier.

La vie ce n’est pas juste quand les fonctionnaires fédéraux sont là.

Daniel Tremblay, propriétaire de la maison de thé Cha Yi

Pour faire des affaires dans ce coin de la ville de Gatineau, notre spécialiste soutient qu’il faut penser aux fonctionnaires fédéraux, bien sûr, mais qu’il faut aussi absolument « séduire la population locale et puis penser aux gens d’Ottawa qui vont venir les fins de semaine » complète-t-il.

La photo montre un homme appuyé derrière un comptoir de commerce.
Daniel Tremblay, propriétaire de la maison de thé Cha Yi. Photo : Radio-Canada/Christelle D'Amours

Partager son savoir avec la clientèle

Pour Daniel Tremblay, le succès de son commerce et l’engouement pour les thés de terroir reposent sur l’expérience offerte en boutique et l’expertise que les clients viennent y chercher.

« Le client qui choisit d’aller chez Starbucks ou un autre pour chercher son thé, bien il fait son choix », dit-il. « [Mais] jamais ça ne va remplacer un entrepreneur d’ici qui connaît sa population, […] des petits artisans locaux qui connaissent ce que leurs clients aiment. »

La photo montre des boîtes de thé métalliques disposées sur des tablettes de bois.
Le Cha Yi offre plus de 200 variétés de thé. Photo : Radio-Canada/Christelle D'Amours

Le propriétaire du Cha Yi estime qu’un artisan spécialisé qui connaît ses produits fait partie intégrante de l’expertise que les clients recherchent en se déplaçant pour se rendre dans les boutiques plutôt qu’en commandant en ligne.

Celui qui préfère toujours voir ses clients en personne exprime son souhait que cette proximité perdure pour continuer à partager des découvertes. « Ce que je souhaiterais, c’est que les gens viennent essayer des thés purs, des tisanes bio aussi. Que vraiment les gens s’ouvrent aux thés qui ont leurs propres nuances et qui ont plus de qualités bénéfiques aussi », explique M. Tremblay.

Les suggestions « thé » estivales du spécialiste

La photo montre deux bouteilles de kombucha, du thé fermenté.
La maison de thé Cha Yi prépare son propre kombucha Photo : Radio-Canada/Christelle D'Amours

1- Le kombucha

« [La remontée du kombucha] date des années 70, mais c’est juste depuis quelques années que ça gagne en popularité comme ça, indique le spécialiste.

Le kombucha est préparé à partir de champignons qui transforment le thé. À la suite d’un procédé de fermentation, on obtient un liquide qui peut être sucré, pétillant et même aromatisé.

L’engouement récent pour cette boisson vivante, surtout auprès des jeunes, inspire l’équipe du Cha Yi, qui s’amuse à expérimenter plusieurs saveurs. L’équipe change de variété chaque semaine.

2- Le thé glacé maison

Selon Daniel Tremblay, les thés glacés faits maison sont une alternative intéressante « qui ont vraiment moins de sucre que ceux du commerce. C’est plus santé, ça coûte moins cher. C’est tout bon », ajoute-t-il.

Le thé glacé peut être préparé avec des bases différentes comme le thé noir ou encore le thé vert. Le spécialiste du Cha Yi recommande aussi une base de rooibos pour les enfants, car il n’y a pas de caféine. Il existe même des mélanges parfumés avec des arômes naturels et des huiles essentielles.

La photo montre un verre de thé glacé, une boîte de thé métallique et une assiette contenant un mélange de thé.
Thé glacé rooibos à la framboise et à la vanille du Cha Yi. Photo : Radio-Canada/Christelle D'Amours

Le thé glacé rooibos « framboise et vanille » est populaire au Cha Yi.

La photo montre un verre de thé glacé, une boîte de thé métallique et une assiette contenant un mélange de thé.
Thé glacé noir aux agrumes du Cha Yi. Photo : Radio-Canada/Christelle D'Amours

M. Tremblay suggère aussi le thé noir aux agrumes en mentionnant ses propriétés rafraîchissantes.

Préparation du thé glacé : les conseils de Daniel Tremblay

1- Mesurer 1 c. à thé de feuilles de thé pour une tasse d’eau

2- Disposer les feuilles de thé dans l’eau froide
Note : le thé infusé à froid sera moins amer que celui infusé dans l’eau chaude.

3- Mettre un peu de sucre au goût

4- Laisser infuser toute la nuit, environ 10 à 12 heures

5- Filtrer le thé glacé

6- Déguster!

Le breuvage se conserve environ 3 ou 4 jours au réfrigérateur.

Chargement en cours