Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jhade Montpetit
Audio fil du samedi 17 juin 2017

Maud Graham à 30 ans

Publié le

Une femme en manteau dans une rue sombre.
Une femme en manteau dans une rue sombre.   Photo : iStock

Il y a maintenant trois décennies que Chrystine Brouillet a créé le personnage de Maud Graham. Et c'est un succès commercial qui ne se dément pas avec plus de 650 000 exemplaires vendus.

À l’occasion de la sortie de son plus récent opus À qui la faute? paru le 14 juin dernier, l’écrivaine qui a écrit plus d’une cinquantaine de romans est revenue sur son parcours avec Jhade Montpetit.

« Quand j’avais 12 ans, j’avais dit à mon professeur de français que j’allais être écrivaine et que je lui dédierais mon premier roman », explique-t-elle. « C’est ce que j’ai fait. Je l’ai appelé plus tard, devenue adulte. Je lui ai dit que mon roman allait sortir et que son nom allait être là. Il était surpris un peu. »

Malgré le succès et la reconnaissance qui dure, Chrystine Brouillet confie néanmoins qu’une certaine incertitude l’habite quand on la questionne sur son évolution en tant qu’auteure.

« Moi, je ne sens pas cette évolution. J’écris encore plus dans le doute que depuis que j’ai commencé », admet-elle.

Et la lassitude dans tout ça? Maud Graham a encore de beaux jours, semble-t-il...

« Oh, je ne la tuerais pas, quand même », glisse-t-elle dans un éclat de rire.« Je vais continuer avec Maud, mais c’est sûr que je prépare sa retraite. J’ai déjà un plan pour elle. Ce n’est pas pour tout de suite, mais je sais ce qui va se passer. »

Chargement en cours