Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Matthieu Dugal
Audio fil du samedi 30 juillet 2016

Contrer le cancer par l’immunothérapie : une pratique en effervescence au Québec

Publié le

Denis-Claude Roy, directeur scientifique du Centre de recherche de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et professeur titulaire à l'Université de Montréal
Denis-Claude Roy, directeur scientifique du Centre de recherche de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et professeur titulaire à l'Université de Montréal   Photo : Radio-Canada / Philippe Couture

L'immunothérapie? C'est le traitement par lequel le cancer est attaqué de l'intérieur, en stimulant le système immunitaire plutôt que de s'en prendre aux tumeurs avec des produits chimiques. Le Québec en est l'un des champions mondiaux, nous apprend Denis-Claude Roy, directeur scientifique du Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont. L'hôpital accueille le nouveau Centre de commercialisation en immunothérapie du cancer (C3i), financé à la hauteur de 50 millions de dollars.

« Grâce à ce nouveau centre, dit celui qui est aussi professeur titulaire à l’Université de Montréal, le Québec va se positionner très favorablement dans la recherche sur l’immunothérapie à l’échelle internationale. Nos thérapies, déjà, sont observées avec attention par des chercheurs du monde entier, mais pas assez connues chez nous. Les Québécois devraient en être fiers! »

Comment fonctionne au juste l’immunothérapie? Elle tente en fait de stimuler les cellules du système immunitaire qui sont habilitées à lutter contre les cellules cancéreuses. Il s’agit soit de modifier les cellules du système immunitaire (celles qui combattent nos infections) en ajoutant à leur surface un récepteur capable de reconnaître et de repousser les cellules cancéreuses, soit de traiter le patient avec des médicaments qui vont réduire la puissance du frein sur les cellules de notre système immunitaire. Qu’est-ce-à-dire? Notre système est muni de freins qui en stoppent le travail quand les infections sont disparues : l’immunothérapie permet d’en détourner la fonction.

Chargement en cours