Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mercredi 30 août 2017

Un programme pour lutter contre l’anxiété et le stress au cégep

Publié le

La charge de travail au cégep, comparativement à celle au secondaire, peut générer son lot de stress pour les nouveaux étudiants.
La charge de travail au cégep, comparativement à celle au secondaire, peut générer son lot de stress pour les nouveaux étudiants.   Photo : iStock

Pour des milliers d'étudiants qui viennent de quitter le secondaire, la rentrée collégiale, qui bat son plein ces jours-ci, peut amener son lot de stress. Pour les aider à mieux vivre cette étape, une équipe de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), dirigée par la professeure Diane Marcotte, a mis sur pied Zenétudes, un programme de prévention pour lutter contre l'anxiété et la dépression, et réduire le décrochage scolaire. Il sera implanté cet automne dans 11 cégeps de la province.

« Il y a un lien étroit entre dépression et décrochage scolaire. La première est un facteur de risque du second. On souhaite qu’en diminuant les symptômes de dépression et d’anxiété, on diminue les risques de décrochage aussi », explique Diane Marcotte, professeure au Département de psychologie de l’UQAM et directrice du Laboratoire de recherche sur la santé mentale des jeunes en contexte scolaire.

Le programme Zenétudes, qui se présente en trois volets, vise à offrir un outil pédagogique pour les enseignants qui souhaitent faciliter la transition secondaire-collégial des étudiants.

À travers huit activités à réaliser en classe, Zenétudes permettra aux enseignants de sensibiliser leurs étudiants aux défis de la transition vers la vie adulte, de leur faire reconnaître les symptômes de l’anxiété et de la dépression, de les initier à des stratégies de prévention et de les diriger vers les autres volets du programme, au besoin.

Diane Marcotte, professeure au Département de psychologie de l’UQAM
Diane Marcotte, professeure au Département de psychologie de l’UQAM Photo : Radio-Canada/Pascal Michaud

Le volet 2 comprendra des ateliers de 90 minutes offerts le midi ou pendant les activités collégiales. Le troisième volet sera quant à lui consacré à des rencontres animées par des professionnels de la santé, comme des psychologues.

Le programme a été conçu pour que les [troubles psychologiques des] jeunes soient dépistés tôt afin que [ces derniers] n’abandonnent pas le cégep et qu’ils ne dépriment pas davantage.

Diane Marcotte, professeure au Département de psychologie de l’UQAM

La liste des 11 établissements qui implanteront le programme Zenétudes cet automne :
- Cégep de Drummondville
- Cégep de Saint-Félicien
- Cégep de Limoilou
- Cégep de Jonquière
- Cégep de Granby
- Cégep de La Pocatière
- Cégep de Valleyfield
- Cégep de Saint-Jérôme
- Cégep d'Alma
- Cégep de Saint-Laurent
- Cégep de Sorel-Tracy

Chargement en cours