Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mardi 21 février 2017

Vieillir en évitant alzheimer, maladies cardiovasculaires et compagnie

Publié le

Vivre jusqu'à 100 ans, ça ne veut pas nécessairement dire vivre avec des maladies chroniques et des problèmes de santé, selon le généticien et neurochimiste Judes Poirier. Au contraire, les centenaires peuvent avoir une très bonne qualité de vie s'ils respectent certaines normes d'alimentation, d'activité physique et de socialisation, explique-t-il.

Au Québec, l’espérance de vie est d’environ 80 ans. « À cet âge, vous aurez en moyenne trois maladies chroniques », déplore l’auteur de Jeune et centenaire. La modernisation des villes côtières chinoises dans les dernières décennies montre l’influence du mode de vie occidental sur cette statistique. Dans ces grandes cités, « les gens meurent comme nous de maladies chroniques liées à l’abondance », ce qui n’était pas le cas à l’époque où ces régions étaient moins industrialisées.

Judes Poirier résume ainsi les habitudes de vie qu’il faut modifier pour être un « jeune centenaire » :

L’alimentation
On mange trop, selon l’expert. Des études sur des animaux montrent qu’une réduction de la consommation de nourriture d’un tiers augmente l’espérance de vie de 30 à 40 %.

L’exercice physique
« Il ne s’agit pas de prescrire 30 minutes d’activité par jour; il faut en faire parce que c’est notre style de vie », déclare l’auteur, vantant les pêcheurs sur l’île d’Okinawa ou en Sardaigne qui marchent pour aller travailler.

La socialisation
Jeanne Calment, la doyenne de l’humanité morte en 1997 à 122 ans, a vécu avec sa famille jusqu’à 110 ans. Cette réticence à être placée en résidence pour personnes âgées et à rester auprès de son clan a certainement aidé sa longévité, estime Judes Poirier.

Références
Jeune et centenaire : la longévité expliquée et démystifiée, de Judes Poirier, Éditions Trécarré, Montréal, 2017.

Chargement en cours