Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mercredi 16 août 2017

Les amandes favoriseraient l’élimination du mauvais cholestérol

Publié le

La consommation d'amandes contribuerait à l'élimination du mauvais cholestérol, révèle une nouvelle étude.
La consommation d'amandes contribuerait à l'élimination du mauvais cholestérol, révèle une nouvelle étude.   Photo : iStock

Ceux qui surveillent de près leur cholestérol seront heureux d'apprendre que la consommation d'amandes augmenterait le taux de bon cholestérol sanguin, associé à une bonne santé cardiovasculaire, dans une proportion de 19 %, souligne Stéphane Garneau, faisant référence aux résultats d'une étude parue le 11 août dans la revue scientifique Journal of Nutrition. La petite graine améliorerait par le fait même le transport du mauvais cholestérol sanguin vers le foie, où il est synthétisé et éliminé.

Selon cette étude menée par des chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie et financée par l’Almond Board of California, l’amande possède de véritables vertus anti-cholestérol.

Si des études ont déjà démontré que ce fruit oléagineux pouvait réduire le taux de mauvais cholestérol sanguin, qui est associé à un risque d’accident cardiovasculaire, peu d’études s’étaient jusqu’à maintenant penchées sur le lien entre les amandes et le bon cholestérol.

Rappelons que le mauvais cholestérol, appelé LDL, est considéré comme néfaste, car il s’accumule sur les parois de vos artères. Le bon cholestérol, appelé HDL, élimine quant à lui le cholestérol de vos artères en l'entraînant vers le foie.

Pendant 6 semaines, les chercheurs ont suivi 48 hommes et femmes âgés de 30 à 65 ans qui affichaient un taux élevé de mauvais cholestérol.

Un premier groupe a inclus à sa diète 43 grammes d'amandes de façon quotidienne, alors qu’un autre groupe a consommé un muffin aux bananes chaque jour.

Au terme de ce régime, les chercheurs ont réalisé que les amandes augmentent non seulement le taux de bon cholestérol, mais elles renforcent également l’efficacité avec laquelle le bon cholestérol HDL élimine du corps le mauvais cholestérol LDL.

Chargement en cours