Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du lundi 20 mars 2017

Dresser son chat, c’est possible : les trucs d'un vétérinaire

Publié le

Photo d'un chat jouant sur une tablette.
Un chat jouant sur une tablette.   Photo : iStock / elenaleonova

À coups de gâteries et grâce à l'utilisation judicieuse du son d'un cliquet, les propriétaires de chat peuvent apprendre à leur compagnon à utiliser la toilette plutôt qu'un bac à litière pour leurs besoins. Le vétérinaire Jean Gauvin explique comment réussir cet accomplissement et présente d'autres façons de dresser un félin domestique.

Se débarrasser du bac à litière se fait en plusieurs étapes. Il faut d’abord habituer l’animal à faire ses besoins à une hauteur de plus en plus grande en élevant son petit coin de quelques centimètres par jour. Ensuite, il faut retirer complètement le bac et installer, grâce à du carton ou du papier ciré, un socle temporaire pour la litière directement dans la cuvette, qui peut être retiré une fois la bête habituée. Ceci convient aux personnes qui n’ont pas le temps de vider les excréments de leur chat chaque jour, estime Jean Gauvin.

Fonctionner par un système de récompense
Qu’on veuille enseigner au chat à donner la patte, à s’asseoir ou à faire une pirouette, on ne s’en sort pas : il faut utiliser des gâteries alimentaires, admet le vétérinaire. On peut aussi associer celles-ci au son d’un cliquet, par exemple au bruit d’un stylo. Par contre, il est important d’adapter la quantité de nourriture offerte à l’animal chaque jour en fonction des récompenses qu’on lui offre.

Avec le temps, le chat va associer la commande [de son maître] à la gâterie.

Jean Gauvin

Chargement en cours