Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du jeudi 16 mars 2017

Une course de voitures électriques en plein cœur de Montréal

Publié le

Une formule E propulsée par l'électricité
Une formule E propulsée par l'électricité   Photo : La Presse canadienne

Des bolides entièrement électriques fileront à plus de 225 km/h dans les rues de Montréal l'été prochain. La formule E, le penchant écologique de la F1, se propose de réinventer la course motorisée. Le spécialiste en marketing automobile Luc Arbour nous en dit plus sur cet évènement sportif d'avant-garde.

Une F1 écologique
L’initiative est celle de Jean Todt, ex-directeur chez Ferrari et grand patron de la Fédération internationale de l’auto (FIA). « Il souhaite se positionner en avant du peloton en matière de développement de transport durable et en matière de protection de l’environnement », nous apprend Luc Arbour. Depuis sa création, en 2014, la formule E s’associe avec des partenaires prestigieux qui sont des leaders dans le monde de l’automobile et de la course. Williams, McLaren, Michelin, Audi, Jaguar et Renault vont tous défendre leurs couleurs dans 12 courses organisées dans 9 pays différents.

Influencer l’issue de la course : Fanboost
Un des éléments qui distinguent la FE des circuits plus traditionnels est la plateforme Fanboost, qui permet aux fans de voter pour leurs pilotes préférés, qui reçoivent alors un surplus d’énergie pendant la course. Les trois pilotes ayant reçu le plus de votes sur les réseaux sociaux reçoivent chacun 100 kJ d’énergie. « Ce nouvel élément a inspiré les équipes et les pilotes à créer un dialogue avec les fans de FE afin de stimuler les interactions jusqu’à atteindre un niveau jamais vu dans le sport automobile », nous explique Luc Arbour.

Empreinte carbone au neutre
Le circuit de la FE s’inscrit pleinement dans un esprit de développement et de mobilité durable. Toutes les courses, excepté celle de Mexico, sont tenues en milieu urbain de façon à inciter les spectateurs à se déplacer en transport en commun. Aucune place de stationnement n’est prévue pour les spectateurs.

Calendrier 2016/2017 de la formule électrique :

  • 9 octobre - Hong Kong
  • 12 novembre - Marrakech
  • 18 février - Buenos Aires
  • 1er avril - Mexico
  • 13 mai - Monaco
  • 20 mai - Paris
  • 10 juin - Berlin
  • 1er juillet - Bruxelles
  • 15 juillet - New York
  • 16 juillet - New York
  • 29 juillet - Montréal
  • 30 juillet - Montréal

Chargement en cours