Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Avis aux internautes de l'extérieur du Canada. Les droits liés aux Jeux Olympiques restreignent l'accès à l'écoute en direct et au rattrapage de certaines émissions.

Chargement en cours

Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du samedi 12 mars 2016

Dépression : nous ne sommes pas tous égaux

Publié le

Un homme épuisé.
Un homme épuisé. Photo : iStockPhoto

Deux personnes vivent la même épreuve. L'une tombera en dépression, l'autre non. Pourquoi? C'est la question que s'est posée l'équipe de Bruno Giros, chercheur en psychiatrie à l'Université McGill. Ses découvertes sur la noradrénaline pourraient permettre de soigner de 30 à 40 % des patients pour qui les antidépresseurs existants ne font pas effet. 

Bruno Giros et son équipe ont découvert que la noradrénaline joue un rôle crucial dans la santé mentale.  « C’est elle qui dit à la dopamine, en activant les neurones, "je suis résilient" », explique-t-il. C'est en effet la noradrénaline qui permet d'établir le contact entre la dopamine, hormone du plaisir, et les neurones. Reste à comprendre quels sont les récepteurs de la noradrénaline afin d'agir sur ce système.

Ça peut être une piste pour ceux pour qui les médicaments déjà connus ne font pas effet.

Beuno Giros

Autre avancée scientifique sur laquelle les chercheurs travaillent : les recherches sur les femmes. En effet, les femmes sont deux fois plus sujettes à la dépression que les hommes. Toutefois, les recherches cliniques menées jusqu’à maintenant ne portaient que sur des cobayes de sexe masculin, une lacune à laquelle Bruno Giros et son équipe comptent bien remédier.

Pas une faiblesse, mais une maladie
La dépression, comme tous les problèmes de santé mentale, est parfois perçue par certains comme un signe de faiblesse, ce qui est une erreur, selon le professeur Giros. « On ne commencera pas à dire à quelqu’un qui a un cancer qu’il est faible. C’est la même chose pour les maladies mentales. Il faut soutenir ces personnes et ne pas les stigmatiser », conclut-il. 

À propos

Ce magazine, à la fois ludique et rigoureux, traite de consommation et de santé, des sujets qui préoccupent nos contemporains. Sophie-Andrée Blondin s'entoure chaque soir de collaborateurs, présents durant toute l'émission, des experts qui partagent leur expérience, qui commentent et expliquent sous forme de chroniques les enjeux qui animent leur domaine.

Différents champs d'expertise sont ainsi mis à contribution : finances personnelles, voyage, droit du consommateur, science, médecine, mode, marketing, pharmacie...

Des invités se greffent tous les jours à cette équipe d'Éclaireurs, selon la pertinence de leurs recherches ou de leurs réalisations.

Les auditeurs sont invités à participer à la discussion grâce aux réseaux sociaux.

Équipe

Animation : Sophie-Andrée Blondin
Chroniques :
Véronick Raymond, comédienne et communicatrice
Dre Karine Bériault, omnipraticienne
Jacques Nantel, expert en marketing
Sylvain B. Tremblay, planificateur financier
Jean-Philippe Pilon, pharmacien
Marianne Desautels, journaliste scientifique
Dominique Forget, journaliste scientifique
Patrick Dion, journaliste
Marie-Julie Gagnon, spécialiste des voyages
Denis Fortier, physiothérapeute
Karl Brousseau, optométriste
Patrick Daneau, philosophe
Gilles Payer, journaliste
Jean Gauvin, vétérinaire
Dr Simon Pierre Landry, omnipraticien
Stéphane Garneau, journaliste
Madeleine Goubau, journaliste mode
Sylvain Allard, professeur de design à l'Université du Québec à Montréal

Recherche : Églantine Pandelé et Nancy Vanasse
Site Internet : Amarilys Proulx
Assistance à la réalisation : Maude Sills-Néron
Réalisation : Louis-Yves Dubois

Baladodiffusion

Chargement en cours