Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Les années lumière

Yanick Villedieu

Audio fil du dimanche 26 mars 2017

  • Un drone survole un groupe de flamants roses en Camargue, en France.

    Les drones au secours de la biodiversité

    Des chercheurs commencent à voir l'intérêt considérable des drones, notamment pour recenser le vivant. Établir une carte précise de glaciers au Népal, aider les efforts de protection des rhinocéros en Afrique du Sud ou évaluer une population d'orangs-outans en Indonésie : les recours possibles à des fins scientifiques paraissent inépuisables. Le reportage de David Savoie. Voir la suite »

  • Un chercheur tient un rongeur blanc dans un laboratoire.

    L’expérimentation sur l’animal : nécessaire, hélas

    Le réseau de télévision CTV a présenté, il y a quelques jours, un dossier-choc montrant des traitements brutaux envers des animaux de laboratoire dans un établissement privé situé en banlieue de Montréal, ITR Laboratories Canada. Le dossier de CTV s'intitulait « In the Name of Science » (« Au nom de la science »). Le commentaire éditorial de Yanick Villedieu. Voir la suite »

  • Brenda Milner en 1965

    La neuropsychologue Brenda Milner et les secrets de la mémoire

    À travers ses observations de patients et l'administration de nombreux tests, la scientifique canadienne Brenda Milner a offert au monde une meilleure compréhension du fonctionnement de la mémoire, notamment en démontrant la différence entre mémoire procédurale et épisodique. Isabelle Rouleau, neuropsychologue qui a beaucoup étudié ses travaux, retrace le parcours de cette grande dame de science. Voir la suite »

  • Un employé de la Tokyo Electric Power Company devant les décombres d’un des réacteurs nucléaires à Fukushima

    À court d’options, des réfugiés reviennent vivre à Fukushima

    Les gens qui retourneront vivre à Fukushima, six ans après l'accident nucléaire qui a ravagé la région, ne le feront pas de gaieté de cœur, selon la sociologue Cécile Asanuma-Brice. En avril, le gouvernement japonais mettra fin à l'aide au logement pour les personnes déplacées à la suite de la catastrophe, forçant les moins fortunés à quitter le toit qui les abrite depuis 2011. Voir la suite »

Chargement en cours