Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphane Côté
Audio fil du jeudi 12 octobre 2017

Après la Martinique, le Brésil et Haïti :  Rhodnie Désir s'arrête à Halifax

Publié le

Rhodnie Désir amène son projet international BOW'T TRAIL au Canada, plus précisément à Halifax.
La productrice et chorégraphe Rhodnie Désir.   Photo : Radio-Canada / Nathalie Geddry

Dans le cadre de son projet chorégraphique et documentaire BOW'T TRAIL, Rhodnie Désir prend le pouls et se fait porte-voix de chaque société qui l'accueille.

La productrice et chorégraphe montréalaise est à Halifax pour retracer par la danse, les rythmes et le documentaire, l'histoire des peuples afro-canadiens, mais également pour souligner les mouvements de résistance des Micmacs et des Acadiens.

Lancé en janvier 2016, le projet s'est jusqu'à présent déroulé dans trois pays: la Martinique, le Brésil et Haïti. À chaque escale, l'artiste séjourne pendant un mois et rencontre des anthropologues, historiens et musiciens. L'objectif est de recréer dans chaque pays la trame de son spectacle d'origine BOW'T, mais sur des rythmes locaux.

Pour enrichir son oeuvre, Rhodnie Désir travaillera avec trois musiciens représentant les communautés afro-néo-écossaise, autochtone et acadienne.

À la fois les Acadiens qui sont déportés, à la fois les Micmacs qui n'ont pas cette cession de terre, à la fois les afro-descendants ... de mon point de vue de chorégraphe, la terre est tout le temps en train de repousser ce qui tente d'y pousser."

Rhodnie Désir

Au bout de deux semaines arrivera une équipe de tournage afin de documenter le processus de création et de produire un webdocumentaire, qui sera livré en 2019. Le spectacle sera présenté à l'ouverture du salon du livre francophone de la région d'Halifax le 3 novembre. Ce sera la seule représentation de cette oeuvre au Canada.

Entre-temps, l'artiste souhaite recueillir des témoignages du public durant le festival d'art Nocturne, qui aura lieu samedi soir. Rhodnie Désir sera au Musée canadien de l'immigration du Quai 21 de 19 h à 22 h 30.

Chargement en cours