Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rudy Desjardins
Audio fil du jeudi 8 février 2018

Les anglicismes ne seraient pas une menace au français

Publié le

Dans la politique de l’emprunt linguistique qu’elle a adoptée le 14 septembre dernier, l’OQLF ne condamne plus systématiquement l’usage des anglicismes.
Dans la politique de l’emprunt linguistique qu’elle a adoptée le 14 septembre dernier, l’OQLF ne condamne plus systématiquement l’usage des anglicismes.   Photo : iStock

Selon Shana Poplack, titulaire de la chaire de recherche du Canada en linguistique et directrice du laboratoire sociolinguistique de l'université d'Ottawa, l'utilisation d'anglicismes ne serait pas dommageable pour la qualité et la survie du français.

Elle note que la meilleure façon de faire disparaître une langue c'est d'arrêter de l'utiliser.

En complément :

Les publications du professeur Shana Poplack

Chargement en cours